Share
Politique salariale

Lire plus tard ?

Récompenser les travailleurs : prime bénéficiaire et bonus salarial mis sous la loupe

Vous souhaitez davantage récompenser vos collaborateurs pour leurs efforts ? Heureusement, il existe dans ce cadre une vaste offre d’avantages extralégaux permettant de constituer un package salarial attrayant. Le bonus salarial et la prime bénéficiaire sont deux excellentes options pour offrir un avantage à vos collaborateurs sans pour autant faire exploser les coûts salariaux. Nous les mettons sous la loupe ci-dessous.

bonus salarial - prime bénéficiaire

Quelle est la différence ?

Le bonus salarial est une récompense destinée à votre/vos collaborateur(s) qui dépend des résultats collectifs. Il peut s’agir des résultats de votre entreprise, d’un groupe d’entreprises ou d’un groupe bien défini de collaborateurs. Vous déterminez donc sur une base annuelle, une série d’objectifs réalistes et clairement décrits que vous souhaitez atteindre en équipe. L’objectif est-il atteint ? Tout le monde reçoit dès lors une récompense. Une manière pour encourager vos collaborateurs à faire de leur mieux.

La prime bénéficiaire vous permet d’attribuer une partie de vos bénéfices à vos collaborateurs sous la forme d’un bonus. Vos collaborateurs profitent dès lors eux aussi des bénéfices de la société. Votre entreprise enregistre de bons résultats, vos collaborateurs travaillent donc bien aussi ! Important : toutes les sociétés peuvent appliquer une prime bénéficiaire, mais pas les entreprises individuelles.

Conseil : Vous ne parvenez pas à faire votre choix ? Vous pouvez dans ce cas parfaitement combiner ces primes.

 

Quelle est l'option la plus intéressante financièrement ?

Le bonus salarial peut être adapté sur mesure : vous déterminez vous-même combien vous souhaitez donner pour quel objectif. Grâce à sa flexibilité, le montant de cette prime est facilement modifiable. Votre société connaît-elle une année moins bonne ? Vous êtes dans ce cas libre de ne pas accorder de bonus cette année-là. Les affaires tournent à plein régime ? Vous pouvez dès lors par exemple récompenser davantage vos collaborateurs. Un montant limite est toutefois d’application : pour 2019, il a été fixé à 3 383 euros.

Contrairement au bonus salarial, le montant que vous attribuez dans le cadre d'une prime bénéficiaire est en réalité illimité. Aucun montant limite n’a en effet été fixé dans ce cadre. Il faut toutefois tenir compte de deux autres conditions :

  • Le montant total que vous versez comme prime bénéficiaire ne peut pas être supérieur à 30 % de la masse salariale brute totale.
  • Si vous ne faites pas de bénéfices, vous ne devez pas octroyer de prime.

Le principal avantage du bonus salarial : vous avez un tout petit peu plus de contrôle sur le montant que vous attribuez. Également bon à savoir : le bonus salarial est considéré comme des frais professionnels déductibles alors que la prime bénéficiaire doit être enregistrée comme dépenses non admises. Ce qui résulte en un rapport brut-net comparable.

 

Qui souhaitez-vous récompenser ?

La prime bénéficiaire doit toujours être attribuée à l’ensemble des travailleurs. Il est dès lors interdit d’attribuer la prime bénéficiaire par exemple uniquement aux fonctions commerciales. Le montant peut toutefois varier selon la fonction. La prime minimale doit dans ce cas s’élever à minimum 10 % de la prime maximale. Par exemple : si les dirigeants reçoivent une prime de 5 000 euros, les ouvriers doivent recevoir une prime de minimum 500 euros.

L’octroi du bonus salarial peut toutefois être limité à un groupe donné. Ce groupe doit comprendre au moins deux personnes car il s’agit d’une prime collective. La délimitation de ce groupe doit se faire sur la base de critères non discriminatoires et objectifs. Il vous est dès lors parfaitement possible d’octroyer une prime aux collaborateurs d’un département donné, ou uniquement à un groupe spécifique qui se focalise par exemple sur un projet stratégique. Vous pouvez également l’octroyer à une fonction donnée ou prévoir une prime supplémentaire pour les dirigeants.

 

Une motivation pour atteindre plus facilement les objectifs en matière de chiffre d’affaires

S’il s’avère que votre société a réalisé des bénéfices, vous pouvez en tant qu’employeur décider de redistribuer (une partie) des gains aux collaborateurs par le biais d'une prime bénéficiaire. Vous êtes à ce moment-là toujours libre d’en déterminer les modalités : le montant et les critères que vous y liez.

Le paiement du bonus salarial est associé aux objectifs que vous déterminez au préalable. Vos collaborateurs savent donc à l’avance quels objectifs ils doivent atteindre pour bénéficier de leur bonus. Ces objectifs doivent être clairs, mesurables et vérifiables. En déterminant des objectifs clairs, vous encouragez vos collaborateurs à faire davantage de leur mieux pour les atteindre. Opter pour un bonus salarial présente aussi des avantages directs pour la croissance financière de votre société. Étant donné que cette prime stimule les efforts, l’innovation et la coopération collectifs, le bonus salarial veille également à ce que les objectifs en matière de chiffre d’affaires soient atteints plus facilement.

 

Comment procéder pour octroyer ces récompenses ?

La prime bénéficiaire est la récompense la plus facile à appliquer. Si vous octroyez le même montant ou le même pourcentage du salaire (prime bénéficiaire identique) à chaque collaborateur, l’application peut être simplement décidée par le biais d’une assemblée générale ordinaire ou extraordinaire. Si vous souhaitez quand même un peu plus de variétés (prime bénéficiaire catégorisée), vous devez conclure un acte d'adhésion ou une CCT (en présence d’une délégation syndicale). Ce qui vous demande plus de temps et d’efforts.

Le bonus salarial est soumis à des obligations administratives plus lourdes. Vous devez donc conclure un acte d’adhésion (en ce compris un plan d’adhésion) ou une CCT (en présence d'une délégation syndicale au sein de votre société). Heureusement, en faisant appel à un partenaire expérimenté, votre administration se déroulera sans aucun problème. Lisez aussi cet article pour savoir comment appliquer un bonus salarial dans la pratique.

 

Que vaut-il mieux choisir ?

Le choix entre une prime bénéficiaire ou un bonus salarial vous donne beaucoup de matière à réflexion. Alors que le bonus salarial est un peu plus intéressant pour ce qui est du rapport brut-net, la prime bénéficiaire présente pour avantage une procédure simplifiée. Le montant que vous pouvez attribuer par le biais d'une prime bénéficiaire n’est pas lié à un montant limite de 3 383 euros qui vaut en revanche pour le bonus salarial.

Besoin d'inspiration ? Découvrez quelques exemples de la manière dont les entreprises appliquent le bonus salarial pour augmenter leur chiffre d'affaires. Ou lisez aussi le récit de l’entreprise familiale Lasertopo et la raison pour laquelle ils trouvent qu’un bonus salarial est important pour motiver leur personnel.

« Je conseillerais le bonus salarial à l’ensemble des entrepreneurs qui souhaitent récompenser leurs travailleurs de manière correcte et fiscalement attrayante », indique Tom de Lasertopo.

Vous souhaitez une solution sur mesure, en fonction des besoins de votre entreprise ? Le bonus salarial est dès lors la solution idéale. Vous décidez quels objectifs vous souhaitez atteindre, dans quel délai vous souhaitez les réaliser avec votre équipe et quel montant vous attribuez dans ce cadre. Il s’agit par ailleurs d'une solution fiscalement attrayante pour vous et votre employeur. Faites donc d’une pierre, deux coups.

Vous souhaitez une récompense sur mesure, en fonction des besoins de votre entreprise ?

Découvrez cette mesure fiscalement avantageuse
Par Tina Janssens
22 octobre 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.