Share
La parole aux entrepreneurs

Lire plus tard ?

Pourquoi les indépendants ne sont pas du genre à baisser les bras : l’entrepreneur Kurt De Bleecker (DB & Co) témoigne

Kurt De Bleecker est indépendant dans le secteur de l’isolation et dirige avec succès sa propre entreprise baptisée DB & Co depuis 16 ans déjà. Il témoigne des défis inhérents à la vie d’entrepreneur : du démarrage au « secret » pour réussir en tant qu’indépendant en passant par les avantages et inconvénients.

l’entrepreneur Kurt De Bleecker (DB & Co) témoigne

De salarié à indépendant

En 2003, après avoir travaillé pendant quatre ans comme salarié dans le secteur de l’isolation, Kurt a décidé de se lancer comme indépendant. Un grand saut qu’il a toutefois fait de manière progressive. Il a en effet commencé comme indépendant à titre complémentaire, puis est passé indépendant à titre principal après trois ans. « Une décision importante que je ne regrette pas un seul instant », déclare Kurt.

 

Les avantages et les inconvénients

Vous envisagez, vous aussi, de vous lancer comme indépendant ? Pesez bien le pour et le contre. Kurt : « Pour moi, le principal avantage est que vous êtes votre propre patron. Les inconvénients sont le risque financier, la responsabilité et la maigre pension. Mais en ce qui me concerne, les avantages pèsent plus lourd dans la balance. Avec l’âge, je m’en rends encore plus compte qu’auparavant. En tant qu’indépendant, c’est vous qui fixez vos priorités – et c’est pour moi le plus important. »

Si, en tant qu’entrepreneur débutant, vous avez quelques connaissances financières et comptables, vous êtes selon Kurt avantagé : « Vous avez ainsi un meilleur aperçu de la situation financière et vous déjouez les inconvénients du statut d’indépendant. »

 

Pas de la petite bière

Le lancement de l’activité d’indépendant de Kurt s’est déroulé en deux phases : à titre complémentaire dans un premier temps, à titre principal ensuite. Kurt : « Créer une entreprise n’est pas de la petite bière. Pour que tout se passe bien, il est essentiel de faire appel à un bon comptable. J’ai pu constater par moi-même combien les débuts peuvent être financièrement difficiles. J’ai dû commencer avec quasiment zéro euro de capital et je disposais uniquement d’un ordinateur, d’une voiture et d’un bureau à domicile. La régularisation des cotisations sociales trois ans après le lancement de mon activité a aussi été un coup dur. Je me suis retrouvé sur la paille pendant un bon moment. »

Quel est le secret pour réussir en tant qu’indépendant malgré les défis ? Kurt : « La persévérance et la faculté d’adaptation sont des qualités primordiales. Il n’existe en effet pas de cours d’entrepreneuriat sur mesure pour votre entreprise ou votre activité. Et même si vous avez étudié le marketing ou la gestion financière, vous serez amené à corriger votre cap, à vous adapter, à vous améliorer, et cetera, en fonction de la situation. Le plus important est de ne pas baisser les bras. ‘La persévérance vient à bout de tout’ est la devise de tout indépendant prospère. »

 

Engager des collaborateurs

Kurt emploie des collaborateurs depuis quelque temps déjà, et il va bientôt engager un travailleur supplémentaire. Avoir un secrétariat social compétent comme partenaire est d'après lui, essentiel pour s'y retrouver parmi toutes ces règles complexes en matière d’embauche.

« Quand j’engage un collaborateur, je me heurte surtout à deux seuils : les coûts salariaux élevés et l’incertitude quant à la tournure de la collaboration. Il est important d’inviter votre secrétariat social à réfléchir avec vous aux options les plus avantageuses pour votre entreprise. Ce que je veux surtout connaître, c’est la formule optimale pour embaucher un travailleur supplémentaire. Je souhaite en effet offrir les meilleures chances à mon nouveau collaborateur, mais de préférence à un coût total aussi faible que possible. C’est surtout important au début – quand aussi bien l’employeur que le travailleur ne sont pas encore certains à 100 % que la collaboration se déroulera de manière optimale. »

 

S'entretenir avec un consultant

Kurt fait partie des indépendants qui se sont entretenus avec la consultante Marianne van der Wielen. À l’aide du Business Model Canvas, ils ont examiné ensemble la structure complète de l’entreprise. Kurt a ainsi acquis de nouvelles connaissances sur les valeurs de son entreprise et sur la manière dont il doit présenter son entreprise à son client idéal.

Vous vous posez, vous aussi, des questions sur la vie d’entrepreneur ? Ou vous souhaitez (ré)examiner votre business plan afin d’améliorer vos résultats ?

Discutez de votre situation avec un consultant

Je veux avancer
Anne Hallez
Par Anne Hallez
31 mai 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.