Share
Débuter comme indépendant

Lire plus tard ?

Devenir étudiant-indépendant : comment me lancer et que dois-je savoir ?

Ha ! Cette fameuse sensation ! Cette envie qui vous démange ! Vous avez une idée et vous avez hâte de la concrétiser. Mais voilà... Votre projet est encore assez vague, et vous ne savez pas exactement comment créer une entreprise. J’ai moi-même démarré une activité en tant qu’étudiant-indépendant il y a deux ans et je ne peux que vous conseiller de suivre mon exemple. C’est pourquoi je tenais à partager mon histoire avec des étudiants, de futurs étudiants-indépendants et d’autres lecteurs intéressés. Devenir édutdiant-indépendant

Pourquoi devenir étudiant-indépendant ?

Peut-être envisagez-vous de commencer par acquérir un peu d’expérience professionnelle avant de devenir indépendant. Nous sommes en effet nombreux à nous dire que c’est préférable. Or, se lancer tôt ou à un jeune âge dans le monde de l’entrepreneuriat offre des avantages énormes. Des entreprises comme Apple, Microsoft et Facebook ont – outre leur réputation internationale – au moins une caractéristique en commun : leurs fondateurs étaient tous très jeunes.

Quels sont mes atouts en tant que jeune entrepreneur ?

En tant qu’étudiant-indépendant, vous avez de très nombreux avantages par rapport aux entrepreneurs plus âgés.

  • Vous êtes libre. Vous choisissez vous-même quand travailler et avec qui collaborer. Après tout, vous êtes votre propre patron, ce qui est un atout non négligeable.
  • Vous n’êtes pas encore financièrement dépendant de votre entreprise, ce qui vous permet de prendre plus de risques. Vous pourrez ainsi voir par vous-même si l’entrepreneuriat est fait pour vous, sans devoir investir des sommes folles.
  • Être entrepreneur ne vous plaît finalement pas ? Aucun problème ! Vous pourrez facilement mettre fin à votre activité. En revanche, si vous accrochez, vous pourrez prendre une longueur d’avance sur les autres et développer dès à présent votre entreprise.
  • Vous êtes jeune, mais aussi très flexible et curieux. Deux qualités qu’apprécient tout particulièrement les clients.
  • Vous prouvez que malgré votre jeune âge, vous êtes déjà très mature, puisque vous osez franchir des étapes majeures de votre vie. Vous disposez en outre de la persévérance et de la créativité nécessaires pour lancer votre entreprise sur le marché.

De quoi ai-je besoin pour devenir étudiant-indépendant ?

Tout entrepreneur qui souhaite lancer une activité indépendante a besoin d’une série de choses essentielles. Il en va de même pour les étudiants-indépendants.

  1. Votre idée : vous devez bien entendu avoir une bonne idée pour lancer une entreprise. Car c’est sur cette idée qu’elle reposera. À ce stade, vous n’avez pas encore besoin d’un produit concret et tangible. Un concept solide suffit.

    L’un des meilleurs conseils que je puisse vous donner est le suivant : utilisez les ressources dont vous disposez. Si vous lisez cet article, je suis certain que nous avons au moins un outil en commun : l’internet. Utilisez la Toile pour glaner des idées et les évaluer. Votre idée conditionnera tous les autres choix que vous ferez durant votre carrière d’indépendant. C’est d’elle dont tout dépendra ensuite. Le nom de l’entreprise, son logo, son adresse, etc.
  2. Diplôme de gestion : vous ne pourrez pas démarrer votre activité sans ce diplôme, car c’est le seul moyen de prouver que vous disposez des compétences nécessaires pour créer et gérer votre entreprise. À partir de septembre 2018, cette règle ne sera plus d’application en Flandre. En revanche, elle restera en vigueur à Bruxelles et en Wallonie, où vous êtes obligé d’avoir ce diplôme avant de vous lancer.

  3. Plan d’entreprise : vous n’êtes pas obligé d’en avoir un, mais c’est néanmoins fortement recommandé. Votre plan d’entreprise ne doit pas faire des kilomètres de long, mais décrire votre entreprise de manière concrète. Grâce à ce document, vous évaluez immédiatement la faisabilité de votre concept et mettez encore mieux au point certains aspects.

    Dans ce plan, vous expliquez brièvement...

  • qui sont vos principaux partenaires ;
  • en quoi consistent vos activités principales ;
  • de quelles ressources vous avez besoin (matériel, personnel, brevets, fonds) ;
  • la valeur ajoutée que vous apportez à vos clients ;
  • la manière dont vous entretenez vos relations client ;
  • qui sont vos clients ;
  • via quels canaux vous touchez vos clients ;
  • comment se compose votre structure de coûts ;
  • quelles sont vos sources de revenus.

Quelles conditions dois-je remplir ?  

Vous devez naturellement répondre à une série de conditions pour pouvoir devenir étudiant-entrepreneur. Vous pouvez acquérir le statut d’étudiant-indépendant lorsque vous :

  • avez entre 18 et 25 ans ;
  • effectuez vos études dans un établissement d’enseignement agréé en Belgique ou à l’étranger et êtes inscrit pour minimum 27 crédits (ECTS) ou 17 heures de cours par semaine en vue d’obtenir un diplôme reconnu par les autorités compétentes ;
  • suivez régulièrement les cours (pour minimum 27 crédits ou 17 heures de cours) et pouvez en apporter la preuve au moyen d’une attestation établie par votre école. Vous pouvez lui demander ce document (en ligne).

Quels sont mes avantages ?

En janvier 2018, l’augmentation de la flexibilité et la diminution des charges sociales ont rendu le statut d’étudiant-indépendant encore plus intéressant. Autrement dit, de nombreuses choses se sont rapidement améliorées pour les jeunes entrepreneurs. Vous ne pouvez donc pas espérer meilleur moment pour vous jeter à l’eau.

À combien s’élèvent mes cotisations ?

En tant qu’étudiant-indépendant, vous payez des cotisations sociales réduites si votre revenu net imposable ne dépasse pas un certain plafond. Tant qu’il est inférieur ou égal à 6 775,24 €, aucune cotisation sociale n’est due. Vous trouverez dans ce tableau de cotisations pratique les montants exacts par seuil.

Vais-je rester à charge de mes parents ?

Vos parents ont vraisemblablement une série de questions au sujet des allocations familiales. Rien de plus normal ! Vous pourrez désormais leur expliquer ce qu’il en est exactement :

  • Si votre revenu est inférieur ou égal à 6 775,24 €, vous restez à la charge de vos parents en ce qui concerne les allocations familiales et le remboursement des soins de santé.
  • Si votre revenu se situe entre 6 775,24 € et 13 550,50 €, vous restez également à la charge de vos parents en ce qui concerne les allocations familiales et le remboursement des soins de santé. La caisse d’allocations familiales pourra toutefois les interroger au sujet de l’ampleur de  votre activité indépendante.
  • Une fois que votre revenu est égal à ou dépasse 13 550,50 €, vous n’êtes
    plus à la charge de vos parents. Ils ne toucheront donc plus d’allocations familiales.

Que dois-je régler avant de créer mon entreprise ?

Pour créer une entreprise, vous devez avant tout régler un certain nombre de points. Je vous ai préparé une petite procédure à suivre afin que vous sachiez exactement quoi faire. Ne vous laissez pas décourager par ces formalités : un jour suffit pour lancer votre activité.
  • Affiliez-vous en tant qu’étudiant-indépendant
    Pour demander le statut d’étudiant-indépendant, vous devez utiliser un formulaire que votre caisse d’assurances sociales vous aura normalement remis et sur lequel vous renseignerez toutes vos informations personnelles. Pour introduire officiellement votre demande, renvoyez-lui le formulaire dûment complété, accompagné d’une preuve que vous êtes bien inscrit dans un établissement d’enseignement agréé pour au moins 27 crédits ou 17 heures de cours.

  • Ouvrez un compte en banque professionnel
    Prenez rendez-vous à la banque et expliquez que vous souhaitez créer votre propre entreprise. Celle-ci vous ouvrira un compte et vous attribuera un numéro de compte professionnel. On vous demandera alors un numéro d’entreprise, que vous n’aurez pas encore. Vous devrez donc le communiquer à votre personne de contact au sein de la banque dès que vous l’aurez. Vous aurez besoin plus tard de votre nouveau numéro de compte, que vous devrez donner au guichet d’entreprises ou à la BCE. La Banque-Carrefour des Entreprises (BCE) est un registre sécurisé qui répertorie les données de toutes les entreprises belges – aussi bien celles des entreprises commerciales et que celles des professions libérales.
     
  • Passez par le guichet d’entreprises
    Lorsque vous souhaitez créer une entreprise, vous devez introduire votre demande auprès d’un guichet d’entreprises. Il enregistrera votre nouvelle entreprise et vous fournira un numéro d’entreprise belge valable. Vous devrez alors lui communiquer un numéro de compte. Utilisez celui que vous a donné votre banque pour remplir le formulaire d’enregistrement. Vous pourrez ensuite transmettre votre numéro d’entreprise à votre banque. Ce n’est qu’ensuite qu’elle pourra activer votre compte professionnel.

  • Trouvez un comptable
    Vous pouvez au besoin faire appel à un comptable. En tant qu’étudiant-indépendant débutant, vous ne devez en principe pas tenir de double comptabilité, mais uniquement un facturier d’entrée et de sortie. C'est possible que vous êtes dispensé du dépôt d’une déclaration TVA. Deux facilités qui réduisent considérablement vos tâches administratives. Si vous préférez faire appel à un comptable qui s’occupera de tout cela pour vous et vous conseillera au besoin, n’hésitez pas à en chercher un. Tenez toutefois compte du fait que ses services ne seront pas gratuits.

Vous avez franchi toutes ces étapes ? Dans ce cas, j’ai le plaisir de vous souhaiter la bienvenue dans le monde magique de l’entrepreneuriat ! Et s’il y a deux choses que je peux vous confirmer personnellement après un an en tant qu’étudiant-entrepreneur, c’est que de nombreuses portes insoupçonnées s’ouvriront à vous, mais aussi que vous grandirez énormément sur le plan personnel.

Mes conseils personnels pour réussir dans le monde de l’entrepreneuriat

Misez sur la visibilité en ligne

Utilisez les moyens de communication électroniques et les plateformes en ligne. Cela pourra vous prendre beaucoup de temps au début, et exigera peut-être des efforts supplémentaires, mais votre entreprise en tirera un avantage énorme. Utilisez les médias sociaux pour étendre votre réseau, entrer en contact avec des clients potentiels et présenter de nouveaux produits. Publiez de temps en temps de nouveaux articles sur votre blog et communiquez de cette façon avec votre groupe cible. À long terme, cette stratégie multipliera les opportunités qui s’offrent à vous.

Donnez-vous toujours à 100 %

Cherchez toujours à offrir ce qui se fait de mieux ! Fournissez systématiquement un produit original de la meilleure qualité possible. L’erreur est humaine, mais doit être évitée au maximum. Un client satisfait effectuera plus rapidement un nouvel achat ou recommandera plus facilement votre produit ou service.

Osez dire non

Mieux vaut avoir un seul client très satisfait que deux clients mécontents. Osez donc parfois dire non et veillez à vous occuper de chaque client avec toute votre attention. Votre entreprise et vous ne pourrez qu’en bénéficier. Vous devrez également moins chercher de clients vous-même. Les clients contents en attireront en effet de nouveaux.

Tombez pour mieux vous relever

Créer son entreprise est une chose, mais la faire prospérer en est une autre. Tenez bon et continuez à vous investir à cent pour cent. Si vous faites ce que vous aimez, la chance devrait normalement vous sourire. Vous essuierez vraisemblablement quelques revers, mais tous les indépendants ont des obstacles à surmonter. Raccrochez-vous aux succès que vous engrangez à chaque fois et apprenez de vos déboires. Voyez aussi ce que font les autres entrepreneurs et apprenez de leurs erreurs afin d’anticiper d’éventuels obstacles.

Ne vous laissez pas décourager par les défaitistes

Enfin, l’un des meilleurs conseils que je puisse vous donner en tant qu’étudiant-indépendant est le suivant : « N’écoutez pas les autres et faites ce que vous voulez ! ». Je ne veux bien sûr pas dire qu’il ne faut pas faire attention à ce que vous disent vos parents, votre comptable, votre conseiller ou n’importe qui d’autre. Chaque conseil peut vous aider et être important, mais ne vous laissez jamais démotiver. Ne retenez que les remarques constructives et choisissez vous-même d’en tenir compte ou non. Si je n’avais pas hésité si longtemps à franchir le pas et j’avais moins prêté attention aux commentaires négatifs, mon entreprise serait déjà bien plus développée qu’elle ne l’est maintenant.

J’espère que mon histoire d’étudiant-indépendant vous aura aidé. Je vous souhaite bonne chance pour votre grande aventure dans le monde de l’entrepreneuriat.

Article de Kristof De Vos, Freelance Web Developer/Designer et gérant de KristofDV.be

Vous étudiez et vous avez l’ambition de monter votre entreprise ?

Téléchargez votre guide starter !
Par Kristof De Vos
23 mai 2018

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.