Share
Etablir un plan d'affaires

Lire plus tard ?

Voici quatre conseils pour démarrer votre activité d'indépendant sur les chapeaux de roue

Être indépendant présente divers avantages qui valent certainement la peine d'oser franchir le pas. Nous vous donnons quatre précieux conseils qui vous font réfléchir à votre stratégie d'indépendant. Vous éviterez ainsi de vous lancer à la légère dans votre nouvelle carrière.

pour faire décoller votre activité d’indépendant
1. Déterminez ce qui vous distingue de vos concurrents 

Il est important de bien réfléchir au préalable à votre « ADN » d’indépendant. De quelle expertise disposez-vous ? Quels services offrez-vous précisément et quelle valeur ajoutée apportez-vous à vos clients par rapport à d'autres indépendants ? En d'autres termes, quelle est votre proposition de valeur ? Quelles sont vos caractéristiques spécifiques et vos talents qui vous permettent de vous distinguer de vos concurrents ? Vos talents se trouvent peut-être dans une niche particulière du marché. 

La détermination de votre proposition de valeur présente deux avantages : elle vous aide à personnaliser votre message (qui vous êtes, ce que vous faites et ce que vous représentez) et à le transmettre à vos clients potentiels. En outre, il s'agit d'un critère de sélection intéressant lorsqu'il convient d'accepter ou de refuser certaines missions.

→ En savoir plus concernant la manière d'augmenter votre succès grâce à un profilage clair.

2. Établissez toujours un contrat 

Une bonne collaboration repose toujours sur un contrat. Dès le départ, convenez d'accords clairs par écrit. Et ce, même si vous exécutez une mission pour des amis ou des connaissances. Chaque partie sait ainsi ce qu'elle peut attendre et, par la suite, vous évitez les malentendus et les problèmes Un bon contrat définira obligatoirement les éléments suivants :

  • La mission : vous décrivez de la manière la plus complète possible la mission que vous allez exécuter tout en communiquant la durée d'exécution et les délais.
  • Les règles de responsabilité et confidentialité : vous précisez que votre travail relève de votre propre création originale, n'est pas un plagiat, et mentionnez également que les informations de l'entreprise utilisées dans le cadre de votre mission resteront confidentielles.
  • Les conditions de paiement : votre prix ou tarif, la date limite de paiement, les éventuelles directives en matière de paiement anticipé et les conséquences d'un retard de paiement.
  • Les conditions de la cessation de la collaboration.
  • Votre signature et celle de votre client.

Le contrat renvoie à votre collaboration, mais souvent, votre client veut voir au préalable des exemples de votre travail ou connaître vos idées. Bien évidemment, vous voulez éviter que ce client potentiel ne se serve de vos idées ou, pire, les fasse réaliser par un concurrent. Mentionnez éventuellement dans votre contrat que cette pratique est interdite. Cela suffit généralement. 

Si vous voulez être sûr à 100 % que des tiers ne prendront pas connaissance de votre travail, vous pouvez inclure un accord de confidentialité dans votre contrat. Dès que le client a signé, ces informations sont considérées comme confidentielles. Un tel contrat (et un tel ADN) donnera une image plus professionnelle de vous tout en vous offrant un élément à quoi vous raccrocher en cas de problèmes. Au besoin, demandez l'aide d'un avocat.

→ Convainquez plus de clients grâce une offre attrayante. 

3. Élaborez un planning réaliste 

Bien que liberté et flexibilité comptent parmi les grands atouts d'un emploi en tant qu'indépendant, organisation et planification n'en demeurent pas moins indispensables. Une rétro-planification, qui consiste à planifier les activités en remontant dans le temps à partir de la date de fin d'exécution de la mission, est très pratique et permet d'y voir clair. Vous devez néanmoins avant tout établir le type de planification qui vous convient le mieux : planning mensuel, hebdomadaire ou journalier, agenda numérique ou papier, et cetera. 


4. Appliquez un tarif correct

Il n'est pas simple de fixer un prix correct pour votre travail. Pourtant, vous devez déterminer votre prix minimum au préalable. Il s'agit du prix en dessous duquel vous ne descendez pas. Tout ce qui se trouve au-dessus de ce seuil peut être adapté en fonction de la quantité, de la difficulté ou encore du client.

Déterminez facilement votre tarif grâce à notre e-book pour les indépendants

Téléchargez l'e-book gratuit
Hye-Sook Vijls
Par Hye-Sook Vijls
17 décembre 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.