Share
Je suis indépendant

Indépendants : comment préserver l'equilibre entre travail et vie privée ?

Vous vous sentez stressé en permanence ? Vos activités vous empêchent de dormir sur vos deux oreilles ? Dans ce cas, votre équilibre entre travail et vie privée est rompu. Pour pouvoir donner le meilleur de vous-même au quotidien, vous avez pourtant besoin de vous détendre.

entre travail et vie privéeComprenez que la plupart des choix que vous opérez ne sont pas définitifs

C’est pourquoi il est inutile d’hésiter (lisez : stresser) pendant des lustres quant au chemin à emprunter. Votre stratégie ne semble pas fonctionner ? Dans ce cas, changez-la.

Essayez d’évaluer correctement les risques que vous prenez réellement. Gardez le pire scénario à l’esprit et essayez de tempérer en trouvant des solutions. Vous pouvez également choisir une autre voie. Quoi qu’il en soit, continuer à tergiverser ne vous apportera que des nuits agitées. Alors, tranchez une bonne fois pour toutes.

 

Prenez conscience que votre travail ne sera jamais « terminé »

Vous faites partie de ces personnes qui turbinent jusque tard le soir parce qu’elles « doivent encore envoyer un courriel » ou « vérifier un dernier point » ? Dans ce cas, vous savez pertinemment que le travail ne s’arrête jamais après ce courriel, et qu’une heure et demi plus tard, vous serez toujours au boulot.

Identifiez ce qui est vraiment urgent et ce qui ne l’est pas. Cette tâche est loin d’être facile. Vous êtes prêt à relever le défi ? Rédigez une liste de toutes les priorités et menez celles-ci à bien le lendemain sans vous écarter de votre liste. Une fois que vous y serez parvenu (félicitations !), rédigez une nouvelle liste des prochains points importants.

Ce faisant, vous commencerez votre journée avec un plan parfaitement clair. Même si la journée qui vous attend s’annonce chargée, votre esprit pourra se reposer. À terme, vous pourrez même envisager un planning hebdomadaire.


Apprenez à refuser

Voilà une tâche très ardue pour bon nombre d’indépendants. En effet, ceux-ci ont conscience du fait que leurs clients déterminent leur chiffre d’affaires. Or, vous n’avez que deux mains et 24 heures dans une journée. Pour offrir à vos clients la qualité que vous visez, vous devrez de temps à autre refuser une commande ou engager un collaborateur.


À l’inverse, vous devrez aussi renoncer à quelques rendez-vous sympas pour terminer votre travail dans les temps. Veillez à toujours avoir un projet agréable en tête. Refuser une invitation à un brunch vous permettra d’accepter volontiers des vacances. En gardant cela à l’esprit, vous serez moins déçu de devoir refuser une proposition de temps à autre.


Faites votre planning hebdomadaire le dimanche

Vous êtes pris d’angoisse le dimanche soir à l’idée d’affronter votre prochaine semaine de travail ? Dans ce cas, profitez de la journée pour parcourir les tâches qui vous attendent les prochains jours. Commencez par intégrer les rendez-vous en blocs et ajoutez les autres projets au fur et à mesure.

Cependant, travailler durant le week-end n’est pas idéal, alors considérez cela comme une exception. En sachant de quoi votre semaine sera faite, vous profiterez d’autant plus de votre week-end.
Dites adieu au cafard du dimanche soir !


Restez actif !

Il est sans doute inutile de vous expliquer les avantages du sport et de l’activité physique en général. Aujourd’hui, chacun sait à quel point l’exercice physique est important. Pourtant, c’est souvent lui que l’on sacrifie en premier pour un autre rendez-vous.

Essayez de pratiquer une activité physique au moins une fois par semaine, même lorsque vous n’avez vraiment pas la tête à ça. Le soulagement et la fierté que vous ressentirez après votre effort (bravo !) sont un petit plus fort agréable !


Vous n’êtes pas un athlète né ?

Les exercices de respiration, le yoga et la méditation vous aideront à prendre conscience de votre corps. L’objectif ? Chasser le stress engendré par une semaine de travail chaotique. Vous remarquerez que même une petite demi-heure de yoga vous aidera à rester productif tout au long de la semaine.


Planifiez au moins une journée sans travail

Évitez de sombrer dans le schéma désespéré du boulot-dodo en planifiant votre travail par blocs. Le temps de travail est purement réservé au travail. À l’inverse, les loisirs sont effectivement réservés aux amis, à la famille, au sport, aux fêtes et aux vacances.

Je vous entends déjà vous dire : « Et si mon entreprise doit faire face à une urgence pendant que je suis à table avec mes proches ? » Pas de panique, évaluez tout simplement la situation. Est-ce vraiment si urgent ? Puis-je résoudre le problème à distance ? Sinon, gérez le problème le lendemain.

Quoi qu’il en soit, ne renoncez pas à vos nouvelles habitudes à cause d’un petit écart de conduite. En effet, cela ne signifie pas que le système ne fonctionne pas. Comme pour la plupart des choses, c’est en essayant que l’on apprend.


Dites stop au multitasking

Le multitasking n’est pas une « compétence réservée aux femmes ». Personne ne peut effectuer deux tâches en même temps avec la même précision et la même concentration.

Pour éviter les erreurs, exécutez une tâche à la fois en vous concentrant pleinement. Ce faisant, vous gagnerez probablement du temps. Quoi qu’il en soit, cela vous permettra de réduire le stress que vous ressentez.

De même, votre entourage vous en sera reconnaissant, puisque l’abandon du multitasking signifiera aussi que vous n’enverrez plus de courriels à table.

 

En déséquilibre ?

Votre vie privée et votre vie professionnelle ne sont plus en équilibre ? Voyez si vous pouvez faire plus en moins de temps en travaillant plus efficacement et en augmentant ainsi votre productivité. Une approche tout à fait réalisable grâce à la technique Pomodoro. Téléchargez la feuille de route gratuite et mettez-la en pratique !

Je souhaite augmenter ma productivité !

Florence Van Coillie
Par Florence Van Coillie
30 janvier 2019