Share
Business plan

Une bonne exécution : la clé d’une entreprise prospère

Vous envisagez de créer votre propre entreprise ? L'on vous conseille alors sans doute souvent de chercher le fameux « trou dans le marché ». Mais inventer quelque chose de tout à fait nouveau et le commercialiser avec succès relève la plupart du temps de la chimère. Et est inutile. Souvent, la clé de la réussite réside plutôt dans l’excellente exécution ou dans l’optimisation d’un concept existant. Découvrez ci-dessous pourquoi et comment appliquer ce principe.

une entreprise qui prospère

De l’originalité à l’optimisation en passant par l’innovation

L’idée qu’il faut présenter l’invention du siècle dans son plan d’affaires est encore bien vivante chez les entrepreneurs débutants. Le problème est qu’il est fort probable que quelqu’un d’autre ait la même idée de génie que vous. De plus, l’innovation pionnière n’est pas une garantie de succès. Imaginons que vous lanciez un produit révolutionnaire mais que le marché ne soit pas encore prêt à accueillir celui-ci. C’est le flop assuré.

Exemple : en 2002, deux ans avant la création de Facebook, Friendster a vu le jour. En quelques mois, la plateforme de médias sociaux a réuni pas moins de trois millions d’utilisateurs. Un démarrage sur les chapeaux de roue. Mais beaucoup trop rapide pour la plateforme. Friendster s’est laissé dépasser par son succès et a perdu des utilisateurs au profit de MySpace. En fin de compte, les deux plateformes ont été supplantées par Facebook.


Bonne nouvelle : votre entreprise n’a pas besoin d’un concept incroyablement original pour réussir. Il suffit parfois d’améliorer un concept existant. Autre constat notable : presque personne ne se souvient de l’entreprise qui a été la première à lancer un produit ou un service, mais tout le monde se rappelle celle qui a fait la grandeur du produit ou du service. McDonald’s s’est ainsi inspiré de White Castle, et l’iPhone d’Apple n’était certainement pas le premier smartphone du marché. Il peut donc s’avérer plus intéressant d’améliorer les bons éléments d’une autre idée avec votre propre vision des choses.

Exemple : Spotify n’était pas le premier service de streaming musical. Il existait déjà de nombreux autres acteurs. Mais Spotify est parvenu à devenir l’acteur de premier plan en misant davantage sur la facilité d’utilisation et en réunissant d’autres concepts à succès dans une seule et même application. Ils ont aussi opté pour une tarification fixe et claire, mais proposent aussi une formule gratuite (le modèle de revenus freemium).


Appliquez ce principe à votre plan d'affaires


Suivez le marché de près

Tenez-vous au fait des tendances et restez à l’affût des nouvelles opportunités. Programmez par exemple une alerte via Google Alerts afin de suivre facilement les actualités autour de mots-clés donnés au sein de votre secteur. Les tendances sont souvent des manières modernes de résoudre de vieux problèmes. N’oubliez pas non plus de développer votre réseau en participant à des événements liés à votre secteur et à des salons (internationaux). Vous découvrirez ainsi les tendances en primeur. Et qui sait, vous rencontrerez peut-être quelqu’un qui a une idée géniale mais qui cherche encore un partenaire pour la mettre en œuvre.


Jetez un œil au-delà de la frontière

Quelle est la situation du marché à l’étranger ? Quelles sont les tendances là-bas ? Sont-elles applicables au marché belge ? Si oui, pouvez-vous faire quelque chose de comparable en Belgique et y apposer votre propre empreinte ? Dans la négative, êtes-vous capable de faire disparaître les seuils ?


Testez des pistes alternatives

Votre plan d’affaires est irréalisable dans sa forme actuelle ? Avant de le jeter à la poubelle, c’est une bonne idée d’analyser le problème en profondeur. Vous disposez de trop peu de capital ? Faites appel à des organisations qui peuvent vous mettre en contact avec des investisseurs potentiels. Ou renseignez-vous pour savoir de quelles mesures de soutien vous pouvez bénéficier. Ou pourquoi pas conclure un partenariat ? C’est parfois la manière idéale de soutenir un plan d'affaires.

Conseil : complétez le Business Model Canvas pour couler votre idée dans un plan d'affaires.


Démarquez-vous de vos concurrents

Une analyse de marché vous permet d’avoir un aperçu de vos concurrents. Faites vos devoirs consciencieusement en répertoriant leurs points forts et leurs points faibles. Vous identifierez ainsi des opportunités à saisir en proposant une meilleure offre ou en créant de la valeur ajoutée pour votre client.

Exemple : vous voulez ouvrir une boutique en ligne de T-shirts, sweats et fournitures de bureau arborant de chouettes slogans et imprimés. Bien entendu, il y a encore des entreprises qui sont actives dans ce domaine. Vous veillez cependant à ce que vos T-shirts plaisent plus en collaborant avec un célèbre dessinateur. Vous constatez que la concurrence applique un prix plus bas. Après quelques calculs, vous réalisez que vous ne pouvez pas baisser vos prix. Et ce n’est pas non plus nécessaire. Vos clients sont en effet disposés à payer plus pour avoir une pièce unique dans leur garde-robe. Capitalisez sur votre valeur ajoutée, authentique et unique, en envoyant une carte personnalisée ou un autocollant gratuit avec chaque commande.

Besoin d’aide pour compléter votre Business Model Canvas ? Faites appel à un consultant.

Peaufiner mon plan d'affaires
Florence Van Coillie
Par Florence Van Coillie
01 avril 2019