Share
Assurances

Lire plus tard ?

Obligatoires ou non ? Top 10 des assurances que tout indépendant doit connaître

Si, en tant qu’entrepreneur indépendant, vous êtes votre propre patron, vous êtes moins protégé(e) qu’un travailleur salarié, que ce soit en matière de sécurité sociale ou d’assurances. Certaines assurances sont obligatoires, mais saviez-vous que plusieurs autres assurances peuvent vous épargner pas mal de soucis ? Vous vous êtes lancé(e) comme entrepreneur mais pensez à prévoir un filet de sécurité.10 assurances que tout indépendant doit connaïtre

Assurances obligatoires

Plusieurs assurances ne sont pas facultatives, vous êtes tout simplement obligé(e)de les souscrire. Certaines sont spécifiques au secteur dans lequel vous exercez votre activité indépendante. Il est logique qu’un médecin soit soumis à une obligation d’assurance différente de celle d’une personne freelance ou d’un commerçant.

Selon votre secteur d’activité, il vous est conseillé de souscrire l’une des assurances suivantes :

 

Profession libérale ? Responsabilité professionnelle

Les indépendants qui exercent une profession libérale assument souvent de grandes responsabilités. Ils sont dès lors généralement tenus de souscrire une assurance responsabilité professionnelle, une mesure logique tant pour leurs clients qui seront ainsi indemnisés en cas d’erreur que pour eux à titre personnel La protection de leur patrimoine privé est garantie car ils ne doivent pas assumer personnellement les frais liés au dédommagement d’erreurs. 

Les architectes sont par exemple tenus de souscrire une assurance responsabilité décennale. Adapter après construction une maison dont les plans contiennent une erreur génère toujours des frais et c’est la raison pour laquelle, d’autres professionnels du secteur de la construction, tels que les entrepreneurs et bureaux d’études, sont depuis peu également soumis à cette obligation.

Vous êtes parfois tenu(e) de vous couvrir même si vous n’exercez pas de profession libérale. C’est entre autres le cas pour les voyagistes, les comptables, les intermédiaires d’assurances et les agents immobiliers.

Demandez conseil à votre assureur.

 

Vous occupez du personnel ? Assurance contre les accidents du travail

Si vous occupez ou envisagez d’engager du personnel, sachez que vous devez dans tous les cas souscrire une assurance contre les accidents du travail. Si un travailleur a des problèmes physiques à la suite d’un accident survenu sur le lieu de travail ou sur le trajet vers celui-ci, cette police peut couvrir la perte de revenu et les frais médicaux. Cette assurance est par conséquent indispensable.

 

Vous possédez des véhicules automobiles ? Assurance responsabilité civile automobile

Pensez à souscrire une assurance afin de vous protéger vous et votre véhicule. Quiconque circule sans assurance automobile s’expose à une amende salée. Rien d’étonnant à cela vu que toute personne qui circule sur la chaussée à bord d’un véhicule est obligée de s’assurer contre les accidents de la route.

 

Espace accessible au public : assurance responsabilité civile en cas d’incendie ou d’explosion

Toute personne qui ouvre un espace au public est tenue de souscrire une assurance. Plus de vingt catégories d’espaces sont visées par cette obligation. Les plus fréquentes sont les suivantes :

  • restaurants, cafés (min. 50 m²) ;
  • hôtels, auberges de jeunesse ;
  • espaces destinés à la vente (min. 1000 m²) ;
  • immeubles de bureaux (min. 500 m²).

La liste complète peut être consultée ici. Veillez à vous protéger vous, votre entreprise et votre clientèle.

 

Assurances complémentaires : couvertures vivement recommandées

Bien que le monde politique s’intéresse de plus en plus aux indépendants, les indemnités auxquelles vous pouvez prétendre restent rares. En cas de revers de fortune, votre situation financière peut très rapidement se détériorer. Prenez dès lors vos précautions !


Assurance incendie entreprise

Vous êtes peut-être surpris(e) que soit abordée ici l’assurance incendie. Il s’agit d’une assurance « hors catégorie ». Vous ne devez pas obligatoirement la souscrire, mais nous vous recommandons vivement de le faire.

Un incendie provoque énormément de dégâts en peu de temps et risque d’entraîner de sérieux déboires financiers. Il est pratiquement toujours mentionné dans le bail commercial que cette assurance doit être souscrite. Par ailleurs, comme les banques refusent d’accepter en garantie des immeubles non couverts par une assurance incendie, il vous sera impossible de contracter un prêt hypothécaire. Une situation plutôt gênante...

Protection contre les conséquences d’une maladie

Les maladies de longue durée et les périodes d’incapacité de travail sont particulièrement problématiques pour les indépendants. Si vous n’êtes pas en état de travailler, vous serez rapidement confronté(e) à un gouffre financier. En effet, durant les deux premières semaines de l’incapacité de travail, vous ne percevez absolument aucun revenu. Vous ne bénéficierez d’une indemnité de maladie que passé ce délai.

Heureusement, ce risque est couvert par plusieurs assurances complémentaires.

  • Une assurance revenu garanti vous offre un filet de sécurité en cas de perte subite de revenus. Vous pouvez en outre déterminer vous-même le montant de votre indemnité.
  • Vous pouvez souscrire une assurance hospitalisation qui permet de faire face à tous les frais médicaux non couverts par votre assurance légale. L’hospitalisation est en outre plus agréable vu qu’il est possible de choisir, par exemple, le médecin, la chambre ainsi que l’hôpital.

Bon à savoir : l’intégralité des primes versées dans le cadre d’une assurance revenu garanti est fiscalement déductible.

 

Responsabilité des administrateurs

Vous êtes administrateur, gérant ou mandataire d’une société ou association ? Vous avez dans ce cas intérêt à souscrire une assurance administrateur.

Vous vous demandez sans doute pourquoi. La législation de plus en plus stricte a pour effet d’élargir la responsabilité de l’administrateur. Le risque de devoir rendre des comptes, de se voir infliger des amendes et d’avoir à payer des frais de procédure est donc désormais relativement élevé. Grâce à l’assurance responsabilité de l’administrateur, vous n’aurez plus de souci à vous faire.

Protection juridique fiscale

Tout entrepreneur fait tôt ou tard l’objet d’un contrôle fiscal. Or, ce type de contrôle prend généralement beaucoup de temps, du temps que le gérant peut consacrer à des activités plus utiles. En outre, les contrôles fiscaux génèrent souvent des frais additionnels non négligeables. C’est la raison pour laquelle, une assistance juridique fiscale n’est pas un luxe superflu.

En outre, l’intégralité de cette prime est fiscalement déductible.

Assurances pour couler des jours heureux

En tant qu’entrepreneur indépendant, vous savez que le montant de votre pension légale ne vous permettra probablement pas de conserver votre niveau de vie antérieur. Vous avez dès lors tout intérêt à prendre des précautions de manière proactive et à épargner afin de vous assurer une pension convenable.

Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs formules :

Pension complémentaire sociale (PLC sociale) : un must pour tout indépendant

La PLCI sociale est le meilleur moyen de préserver votre pension en tant qu’entrepreneur indépendant. Elle peut être souscrite tant par les indépendants à titre principal que par les indépendants à titre complémentaire.

Retenez ce qui suit :

  • les primes que vous versez pour votre PLCI sociale sont fiscalement déductibles à titre de cotisations sociales ;
  • comme votre revenu net imposable diminue, vous payez également moins de cotisations sociales ;
  • indemnité ou exonération des primes en cas d’incapacité de travail ;
  • indemnité en cas de maladie grave ;
  • allocation de maternité en cas de naissance ;
  • combinez votre PLCI sociale et l’épargne-pension Toppension, l’épargne à long terme ou l’EIP et bénéficiez d’un avantage fiscal encore plus attrayant.

Actif(ve) au sein d’une société ? Pensez à l’EIP

L’Engagement individuel de pension est la formule idéale pour tout indépendant actif au sein d’une société. Les travailleurs salariés et les entreprises unipersonnelles ne peuvent malheureusement pas y recourir.

Les avantages de l’EIP sont comparables à ceux d’une PLCI sociale, mais cette formule présente aussi deux aspects spécifiques intéressants.

  1. Comme son nom l’indique, l’EIP est individuel, ce qui signifie que c’est vous qui décidez de ce qu’il adviendra de votre contrat si vous quittez l’entreprise.
  2. Vous pouvez en outre prélever une avance sur votre EIP afin de financer un bien immobilier Votre contrat EIP peut même être mis en gage pour couvrir un prêt hypothécaire.

Vous exercez une profession libérale conventionnée ? Profitez de l’avantage découlant du plan de prévoyance INAMI

Si vous êtes médecin conventionné (dentiste...), vous bénéficiez d’allocations auprès de l’INAMI en contrepartie de la limitation de vos honoraires.

Le Plan de prévoyance INAMI investit vos allocations dans un compte de pension individuel. Vous pouvez également compléter ce plan et verser une cotisation personnelle via la PLI sociale. Vous vous constituerez ainsi une coquette somme en sus de votre pension légale.

Couvrez-vous avec une assurance fiable !

Téléchargez votre e-book 'les avantages des assurances complémentaires' !
Jannick Beyens
Par Jannick Beyens
27 juin 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.