Share
Politique du Personnel

Lire plus tard ?

Styles de leadership : quelle sorte de chef êtes-vous ?

Si vous embauchez du personnel, vous n'êtes pas seulement gérant, vous êtes aussi employeur. Vous devez alors soudainement diriger. Comment ? Cela varie selon les personnes. Il n'existe pas de style de leadership miracle qui fonctionnerait dans toutes les équipes ou dans toutes les situations. Vous devez surtout en trouver un qui vous correspond bien.

Styles de leadership

Les différents types de leadership

Il n'existe pas de définition toute faite de la manière de bien diriger, car un bon chef est surtout capable d'adapter son style à la situation. Dès lors, une entreprise de construction fonctionnera peut-être mieux avec un style direct et directif, là où un cabinet d'architectes préférera adopter une concertation régulière plus efficace.

Il existe de nombreux modèles de leadership, mais voici les sept plus courants :

    1. Leadership autocratique
    2. Leadership démocratique
    3. Leadership coaching
    4. Leadership transformationnel
    5. Leadership transactionnel
    6. Leadership du laisser-faire
    7. Leadership partagé

 

1. Leadership autocratique

Un autocrate est un souverain absolu. Dans ce style de leadership, le chef prend les décisions sans demander l'avis de ses collègues ou de ses employés. On attend de ces derniers qu'ils exécutent simplement toutes les instructions et tâches.

À l'heure actuelle, ce style de leadership autoritaire n'est plus appliqué depuis longtemps dans la plupart des entreprises. Nombre de celles qui le pratiquent encore ont des employés passifs, insatisfaits et ayant un sens des responsabilités très faible. Si vous voulez des collaborateurs motivés dans votre entreprise, vous devez alors plutôt adopter un comportement ouvert et transparent.

 

Dans quelles entreprises le style autocratique fonctionne-t-il ?

Bien que ce style de leadership se retrouve souvent dans des entreprises où beaucoup de gens occupent un poste d'exécution, c'est en principe not done. De nos jours, les employés attendent d'un chef qu'il tienne compte de leurs besoins et de leurs souhaits. S'il n'accorde pas suffisamment d'attention à ses collaborateurs, cela se traduira par plus de stress, d'absences pour cause de maladie et certainement aussi par des départs.

Certaines situations imposent bien sûr de devoir décider rapidement et on n'a alors pas le temps d'organiser une concertation. Pensez notamment aux employés qui travaillent dans des conditions dangereuses, comme les pompiers ou les policiers, mais aussi sur un chantier de construction ou dans des installations chimiques, par exemple. Des instructions claires et incontestées sont alors cruciales pour assurer une bonne sécurité.

 

Avantages et inconvénients du leadership autocratique

 

Avantages Inconvénients
Permet de prendre des décisions rapides lorsqu'on n'a pas le temps de se concerter. Ne favorise pas le travail créatif ni la réflexion.
Permet à court terme aux employés de tenir les délais. Peut entraîner à long terme une grande fatigue et le non-respect des délais.
Un bon style pour les périodes stressantes ou un lieu de travail stressant. Risque d'abus d'autorité et de leadership.
Donne toujours une direction claire, ce qui évite que les équipes soient bloquées. Moins d'implication, de motivation et donc plus de départs.
  Pas de communication transparente entre les chefs et les employés.

 

2. Leadership démocratique

Ce style est complètement à l'opposé du style autocratique. Dans le style de leadership démocratique, on accorde une grande importance à l'opinion et à la participation des collaborateurs. Les collègues discutent des idées, font du brainstorming et débattent entre eux. Cette manière démocratique de diriger stimule la créativité et invite à la collaboration.

 

Dans quelles entreprises le style démocratique fonctionne-t-il ?

Le leadership démocratique fonctionne bien dans les entreprises où travaillent beaucoup d'experts. Il convient dès lors surtout aux entreprises dont le patron peut se reposer sur l'expertise de ses collaborateurs, sans devoir passer trop de temps à surveiller et à contrôler. Pensez notamment aux universités, aux éditeurs de logiciels, aux entreprises technologiques et aux laboratoires.

Google est l'exemple classique de ce modèle.

 

Avantages et inconvénients du leadership démocratique

 

Avantages Inconvénients
Les employés sont bien plus contents de leur travail. Trop de concertation n'est pas toujours efficace, en matière de temps ou d'objectifs.
Il règne une grande confiance mutuelle. Prise de décision tardive, ce qui entraîne le non-respect des délais.
Moins d'absentéisme grâce à une plus grande implication. Risque de ne plus être capable de diriger.
Augmentation de la productivité grâce à la participation des collaborateurs à la réflexion.  
Plus de créativité et d'innovation.  

 

 

3. Leadership coaching

Tout comme les entraîneurs de basket ou de foot, ce style vous permet d'identifier les points forts et les points faibles de chaque membre de votre équipe. Vous mettez au point des stratégies pour mieux faire collaborer l'ensemble de l'équipe. Ce style de leadership ressemble au style démocratique, mais se concentre davantage sur la croissance et le succès de chaque employé.

Pour ce faire, vous devez déterminer dans quel(s) domaine(s) d'expertise ils souhaitent évoluer.

 

Dans quelles entreprises le style coaching fonctionne-t-il ?

Si une entreprise travaille de manière inefficace ou si les employés n'ont pas certaines capacités, un style de leadership coaching peut alors être la solution idéale, étant donné que vous visez un objectif donné.
Les managers trouvent souvent ce style de leadership très chronophage, mais le fait d'investir dans le personnel porte certainement ses fruits à long terme. Vous souhaitez adopter ce style ? Réunissez-vous alors régulièrement avec votre équipe afin de discuter ensemble de leurs forces, de leurs faiblesses et de la croissance.

Conseil : Laissez vos collaborateurs apprendre les uns des autres sur ce qui fonctionne ou non, récompensez les bonnes prestations et, sous votre supervision, laissez votre équipe choisir un nouvel objectif.

 

Avantages et inconvénients du leadership coaching

 

Avantages Inconvénients
Crée un environnement de travail positif dans lequel les collaborateurs se sentent bien. Très chronophage, ce qui est difficile dans les périodes stressantes/chargées.
Les collaborateurs savent ce qu'on attend d'eux grâce à une communication transparente. Il est essentiel d'avoir le bon chef pour bien coacher l'équipe, sinon les choses tournent rapidement mal.
Moins de départs grâce à l'implication accrue des collaborateurs.  
Des collaborateurs toujours plus qualitatifs et productifs à long terme.  

 

4. Leadership transformationnel

Vous êtes une start-up ou vous souhaitez développer votre entreprise ? Dans ce cas, le leadership transformationnel est fait pour vous. Un chef transformationnel motive son personnel avec des objectifs toujours plus passionnants, axés sur le développement à la fois du personnel et de l'entreprise.

Un chef transformationnel attribue des tâches et des missions qui incitent les collaborateurs à sortir de leur zone de confort. Elles peuvent être simples au début et augmenter graduellement en difficulté, faisant suivre la même évolution positive aux compétences des employés.

 

Dans quelles entreprises le style transformationnel fonctionne-t-il ?

Ce style fonctionne le mieux dans les entreprises où le changement est nécessaire et qui veulent poursuivre leur croissance. Idéal donc pour une start-up ou une scale-up

Le fait d'être fermement concentré sur des objectifs précis encourage les employés à donner le meilleur d'eux-mêmes. Il est essentiel qu'ils reçoivent suffisamment de coaching individuel pour pouvoir assurer leurs nouvelles responsabilités.

Les entreprises informatiques ou technologiques sont souvent de très bons candidats pour cette sorte de leadership, étant donné qu'elles doivent sans cesse s'adapter aux évolutions de la technologie.

 

Avantages et inconvénients du leadership transformationnel

 

Avantages Inconvénients
Favorise le changement et aide les collaborateurs à s'adapter facilement aux évolutions constantes. Pression constante sur les collaborateurs, pouvant entraîner du stress.
Les collaborateurs se sentent plus impliqués dans l'entreprise, car ils poursuivent des objectifs clairs. Souvent néfaste pour la gestion du temps, avec pour conséquence des objectifs ambigus et des délais non respectés.
Moins de départs grâce à l'implication et la motivation accrues des collaborateurs. Souvent trop peu d'attention accordée aux détails et à la structure.
Les employés ont beaucoup de liberté, ce qui crée de la confiance.  

 

5. Leadership transactionnel

Ce style est complètement à l'opposé du style transformationnel. Le chef transformationnel essaie de motiver son personnel et de le coacher en vue d'atteindre certains objectifs, tandis que le chef transactionnel a confiance en la motivation propre de ses collaborateurs.

Le chef transactionnel récompense ses employés pour le travail qu'ils réalisent. Ainsi, une équipe marketing qui a atteint l'objectif fixé reçoit par exemple un bonus.

 

Dans quelles entreprises le style transactionnel fonctionne-t-il ?

L'ordre et la structure sont importants pour un chef transactionnel. Il dirige souvent des équipes dans les grandes entreprises, des opérations militaires ou des projets où de nombreuses règles et prescriptions sont à suivre pour atteindre les objectifs fixés. 

 

Avantages et inconvénients du leadership transactionnel

 

Avantages inconvénients
Récompense les collaborateurs motivés. Les collaborateurs ne sont récompensés que par de l'argent et autres avantages, le côté « humain » est souvent absent.  
Garantit une structure de travail claire, ce qui est idéal pour les grandes entreprises. Aucune place pour la créativité, puisque les objectifs sont fixés au préalable.
Les objectifs à court terme sont vite réalisés. Ne récompense pas l'initiative personnelle.
Les collaborateurs ont une vue d'ensemble claire des objectifs et des récompenses.  
Plus de créativité et d'innovation grâce à la collaboration.  

 

6. Leadership du laisser-faire

Ce type de chef donne beaucoup de libertés et de responsabilités à ses collaborateurs. Il s'agit d'une manière de diriger plutôt passive, où le chef ne met aucune pression sur ses employés et délègue simplement les tâches. Cette approche est principalement utile pour un groupe de collaborateurs spécialisés qui n'ont pratiquement pas besoin d'encadrement, ou dans des entreprises où la liberté créative est essentielle.

Dans la plupart des cas, une direction active est cependant bien plus efficace qu'une direction passive. Les employés ont en effet souvent besoin d'être encadrés afin de pouvoir travailler de manière productive et qualitative.

 

Dans quelles entreprises le style du laisser-faire fonctionne-t-il ?

Le leadership du laisser-faire fonctionne au mieux dans les entreprises créatives, afin que tout le monde puisse vaquer à ses occupations. Ce style de leadership est également pertinent pour les start-up, où l'innovation est le terreau de la croissance de l'entreprise. Pensez notamment aux :

  • Agences de publicité
  • Start-up
  • Cabinets d'architectes
  • Sociétés d'ingénierie

Ce style marche bien car ces entreprises ont engagé des experts qui aiment travailler de manière autonome.

 

Avantages et inconvénients du leadership du laisser-faire

 

Avantages Inconvénients
Stimule la créativité et l'innovation. Ne fonctionne pas avec tout le monde. Ce style convient pour les experts capables de prendre eux-mêmes des responsabilités. D'autres personnes ont sûrement besoin d'un peu d'encadrement.
Donne aux collaborateurs un sentiment de confiance, ce qui les motive. Souvent néfaste pour la gestion du temps, avec pour conséquence des objectifs ambigus et des délais non respectés.

 

7. Leadership partagé

Le leadership partagé apporte un nouveau regard sur la manière de diriger. Comme son nom l'indique, il n'y a pas qu'un seul chef ici : tous les membres de l'équipe sont impliqués dans l'histoire. Chacun a la responsabilité de son propre domaine d'expertise.

La direction hiérarchique laisse donc place à un style de leadership horizontal où l'on désigne plusieurs chefs qui prennent les décisions ensemble, en tant que groupe.

 

Dans quelles entreprises le style partagé fonctionne-t-il ?

Cette approche horizontale fonctionne particulièrement bien pour un groupe d'experts, où chacun apporte ses propres connaissances à l'édifice. Pensez notamment à un réseau de free-lances qui ont chacun leur expertise.

Le leadership partagé convient par exemple aux projets faisant collaborer différentes équipes ou entreprises, ou aux écoles dans lesquelles plusieurs enseignants doivent souvent se réunir ou travailler ensemble.

 

Avantages et inconvénients du leadership partagé

Le style partagé permet une interaction positive entre les différents membres de l'équipe.

Avantages Inconvénients
Tout le monde se range derrière les objectifs communs. Cela ralentit le processus décisionnel, étant donné que les décisions doivent être prises par plusieurs personnes.
Les collaborateurs partagent leurs connaissances et apprennent les uns des autres. On ne sait pas bien sur qui repose la responsabilité (finale).
Crée un sentiment d'implication, de responsabilité et de cohésion, ce qui favorise la motivation et la productivité.  

 

Être un bon patron, ça consiste en quoi ?

Vos employés comptent sur vous, en tant que chef, pour les motiver, les coacher et les inspirer. La manière dont vous les dirigez a également une influence sur leur engagement, leur satisfaction et leur productivité.

Être un bon patron a donc moins à voir avec la position que vous occupez dans l'entreprise qu'avec le développement d'un état d'esprit constructif et le soutien apporté aux membres de votre équipe. Qu'importe le style de leadership que vous adoptez, le plus important est qu'il soit bien adapté à vos collaborateurs et à la situation de votre entreprise.

Prêt à devenir employeur ?

Recrutez votre premier collaborateur
Par Tina Janssens
27 mai 2020

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.