Share
Construction

Lire plus tard ?

Le pécule de vacances dans le secteur de la construction

Qu'en est-il de la réglementation concernant le pécule de vacances dans le secteur de la construction ? De quoi vaut-il mieux tenir compte en tant qu’employeur et quelle est l'incidence des congés de la construction ? Lisez ici tout ce que vous devez savoir au sujet du pécule de vacances dans le secteur de la construction.

Le pécule de vacances dans le secteur de la construction

Le pécule de vacances de votre ouvrier en construction : le simple et le double pécule au même moment

Le pécule de vacances est en réalité le paiement du salaire, même pendant les jours de congé. Le pécule de vacances se décompose en deux parties : le simple et le double pécule. Les employés reçoivent le « simple pécule de vacances » pour leurs jours de congé, ainsi qu'un supplément pour couvrir les soi-disant coûts additionnels, appelé « double pécule de vacances ».

Dans le cas des ouvriers, et donc de vos ouvriers en construction, l’approche est légèrement différente. Leur salaire ne leur est pas versé pendant leurs jours de congé. Ils reçoivent les simple et double pécules de vacances en même temps. Chaque année entre le 2 mai et le 30 juin, la somme intégrale est versée directement sur leur compte.

Comment calcule-t-on le pécule de vacances dans le secteur de la construction ?

Le pécule de vacances que votre collaborateur en construction reçoit est calculé sur la base de ses prestations et du salaire perçu durant l'année précédente. Ce montant n’est pas versé directement par l’employeur, mais par le biais de la caisse congé bâtiment.

Les employeurs de la construction payent 108 % de cotisations ONSS sur le salaire de leurs collaborateurs. L’Office national des vacances annuelles (ONVA) verse ces 8 % à la caisse congé bâtiment. Cette dernière utilise ensuite l'argent versé pour payer le pécule de vacances aux ouvriers.

Le montant qu'ils reçoivent sur leur compte correspond à deux fois quatre semaines de salaire (les simple et double pécules de vacances).

Quelle est l'incidence des congés de la construction sur le pécule de vacances ?

Les congés de la construction sont des congés collectifs pour les entreprises dans le secteur de la construction. Le respect de ces congés de la construction n’est pas une obligation, mais de nombreuses entreprises en construction suivent néanmoins les recommandations des partenaires syndicaux régionaux.

Les congés de la construction n’influencent aucunement le paiement du pécule de vacances. Vos ouvriers en construction reçoivent dans tous les cas le paiement de leurs vingt jours de congé légaux, indépendamment de la durée de leurs congés et de la période à laquelle ils sont pris.

Un package salarial idéal pour vos ouvriers en construction

Les ouvriers en construction ont droit à vingt jours de congé légaux par an. Ils perçoivent dans ce cadre les simple et double pécules de vacances.

Vous voulez prévoir un petit supplément en tant qu’employeur ? Vous pouvez dans ce cas décider d’augmenter le nombre de jours de congé de vos ouvriers moyennant des jours de congé extralégaux. En tant qu’employeur, vous pouvez le faire de différentes manières.

Vous souhaitez motiver vos ouvriers en construction en leur offrant des congés supplémentaires ? Nous nous ferons un plaisir d’étudier avec vous la meilleure approche et vous aiderons pour les démarches administratives y afférentes.

Occuper de manière flexible vos collaborateurs en construction

Vous prévoyez des jours de congé supplémentaires pour vos collaborateurs ? Dans ce cas, il peut être intéressant de mettre vos collaborateurs au travail plus longtemps, sans dépenser pour autant des sommes faramineuses en heures supplémentaires. Heureusement, le secteur de la construction prévoit de nombreuses approches avantageuses vous permettant de mettre vos collaborateurs au travail plus longtemps. Curieux de découvrir l’option la plus avantageuse pour enregistrer des heures supplémentaires dans votre situation concrète ? Faites le test et découvrez la meilleure solution en quelques clics.

Par Leonie Vanderstraeten
11 décembre 2020

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.