Share
Politique salariale

Lire plus tard ?

Une assurance groupe sans augmentation des charges salariales ? Voici comment faire

Une assurance groupe est un bon moyen de compléter la pension légale de vos travailleurs. En tant qu’employeur, c’est aussi un moyen fiscalement intéressant d’offrir un petit plus à votre personnel. Comment instaurer une assurance groupe dans votre entreprise sans vous retrouver avec des charges salariales exorbitantes ? C’est ce que nous vous expliquons dans cet article de blog.

assurance groupe

Faire profiter vos collaborateurs des avantages d’une assurance groupe sans que cela entraîne des coûts supplémentaires pour vous en tant qu’employeur ? C’est possible grâce au mécanisme d’optimisation salariale. Concrètement, un montant fixe est prélevé sur leur salaire brut, pour ensuite être investi dans la constitution de leur pension complémentaire.

 

Comment fonctionne l’optimisation salariale ?

La cotisation pour l’assurance groupe est calculée sur la partie du salaire brut qui dépasse le barème salarial légal. En tant qu’employeur, vous payez moins de cotisations de sécurité sociale sur ces rémunérations brutes diminuées. La baisse du salaire brut et les cotisations de sécurité sociale réduites correspondent ensemble à la prime pour l’assurance groupe.

 

Cela implique-t-il un salaire net inférieur pour mes collaborateurs ?

Nous déterminons la baisse du salaire brut de manière à ce que la baisse du salaire net de votre collaborateur soit limitée. Il en est de même pour le pécule de vacance et les primes de fin d’année. La diminution de ces composantes salariales est d'ailleurs investie dans l’assurance groupe.

Ces efforts salariaux relativement limités signifient, à terme, une hausse considérable du montant de la pension. Il est toutefois important que chaque travailleur puisse choisir individuellement d’y souscrire ou pas. Toute personne engagée après l’introduction de ce système y sera automatiquement affiliée.

 

Qu’en est-il des droits de sécurité sociale de mes collaborateurs ?

Les droits de sécurité sociale sont calculés sur un salaire brut plafonné. Toutefois, l’investissement dans une assurance groupe compense largement la baisse des interventions de la sécurité sociale :

  • Les cotisations de la pension légale qui sont déduites du salaire brut, ne sont pas utilisées pour les droits individuels de pension, contrairement aux cotisations pour la pension complémentaire.
  • Si le salaire brut est inférieur au plafond légal pour l’incapacité de travail, cela entraîne une diminution de l’intervention de la sécurité sociale. Mais c’est l’assurance incapacité de travail dans l’assurance groupe qui reprend le financement de la pension complémentaire à partir du deuxième mois d’incapacité.

Vous voulez plus d’informations et des arguments supplémentaires pour convaincre vos collaborateurs ? Lisez cet article de blog ou contactez-nous.

Enfin, dernière remarque : il est tout à fait possible d’investir davantage dans l’assurance groupe de vos collaborateurs par la suite. Dans ce cas, vous combinez une retenue sur les rémunérations brutes avec une prime de l’employeur.

Une assurance groupe est-elle vraiment une solution gagnant-gagnant ?

Absolument, et les chiffres le prouvent
Henk Sanders
Par Henk Sanders
28 mai 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.