Share
Stress

Lire plus tard ?

Reconnaître le burn-out chez les indépendants : voici les symptômes

En tant qu’indépendant, vous êtes votre propre patron. D’où le mythe omniprésent que le burn-out ne touche que les travailleurs salariés. Pire encore : on pourrait vous reprocher d’être à l’origine des symptômes de burn-out de vos collaborateurs. La vérité, c’est que les indépendants sont loin d’être immunisés contre le burn-out. N’hésitez donc pas à tirer la sonnette d’alarme si vous présentez les symptômes suivants.burn-out: les symptômes

Tout le monde peut se sentir fatigué ou avoir une baisse de régime mais dans le cas d’un burn-out, ces symptômes ne disparaissent pas. Que du contraire ! Ils ne cessent de s'accumuler et déséquilibrent tout votre système. Dans un premier temps, on note un manque d’énergie : on veut mais on n’y arrive plus. Cela peut déclencher un trouble de l’humeur : on peut le faire mais on n’en a plus envie.

La science n’a pas encore fait toute la lumière sur la nature exacte du burn-out sur le plan neurophysiologique. Il est clair qu’un burn-out – contrairement à une dépression ou à un autre trouble mental – résulte d’une exposition prolongée au stress. Les symptômes d’un burn-out se subdivisent en quatre catégories :

 

1. Vous vous sentez complètement épuisé

Vous ne parvenez plus à recharger vos batteries la nuit, et vous vous sentez, à la longue, extrêmement fatigué et vidé. Résultat : chaque nouvelle journée de travail vous semble être une montagne infranchissable.  

 

2. Vous perdez le contrôle cognitif

Votre mémoire vous fait parfois défaut et vous n’arrivez plus à vous concentrer, même pour les tâches les plus simples. Cette perte d’efficacité nuit à vos prestations en général et vous fait même perdre les moyens.

 

3. Vous perdez même le contrôle sur le plan émotionnel

Vous êtes irritable et réagissez de manière excessive face à vos collaborateurs ou à votre entourage. Vous vous énervez pour un rien ou vous fondez en larmes. Bref, vous ne contrôlez plus vos émotions.

 

4. Mentalement vous prenez de la distance par rapport à votre travail et à votre entourage

Vous avez tendance à devenir indifférent et distant par rapport au travail. Il vous arrive même parfois d’être négatif, voire légèrement cynique. Votre enthousiasme d’avant a disparu et vous effectuez vos tâches en mode automatique.

Attention : ce n’est pas parce que les premiers signes d’un burn-out se manifestent surtout sur le plan professionnel que votre travail en est la seule cause. Les attentes et obligations sociales jouent aussi un rôle, tout comme certains de vos traits de caractère ainsi que votre tempérament.

 

Autres troubles physiques et liés à l’humeur

Que ce soit en raison des inquiétudes, des crises de panique ou en encore des troubles du sommeil : le stress accumulé engendre toute une série d'autres symptômes. Outre un sentiment de malaise général, des douleurs gastro-intestinales ainsi que des problèmes cardiaques et respiratoires ou encore d’autres douleurs peuvent survenir. Enfin, un burn-out est lié à une humeur dépressive. Comme des pensées sombres, un sentiment permanent de culpabilité voire le sentiment d’être insignifiant.

Votre niveau d’énergie n’est pas optimal ou vous identifiez chez vous certains symptômes qui pourraient annoncer un burn-out ? Grâce à notre autotest pour indépendants, vous saurez si vous vous trouvez dans la zone à risque.

Le burn-out vous menace-t-il ?

Informez-vous et prenez soin de vous
Inge Logghe
Par Inge Logghe
19 juin 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.