Share
Devenir syndic

Lire plus tard ?

Combien de cotisations sociales un syndic débutant doit-il payer ?

En tant que syndic professionnel, vous vous occupez vous-même de votre sécurité sociale. Ainsi, vous êtes légalement tenu de vous affilier à une caisse d’assurances sociales dès le premier jour de votre activité indépendante. Chaque trimestre, vous payez des cotisations sociales à votre caisse d’assurances sociales.

cotisation sociales syndic débutant

 

Calcul des cotisations sociales

Vous êtes indépendant à titre principal si votre activité indépendante constitue votre seule ou votre principale activité professionnelle. Vous n’avez donc pas d’autre activité salariée vous permettant de constituer suffisamment de droits de pension et d’autres droits sociaux. 

En tant qu’indépendant à titre principal, vous payez chaque trimestre des cotisations sociales calculées sur la base de votre revenu professionnel imposable net (= revenus bruts, moins les  frais professionnels, moins les cotisations sociales payées moins les primes payées) de l’année même. A savoir :

Pourcentage de cotisations Revenu professionnel imposable net
20,50 % 60 638,46 euros par an
14,16 % Sur la tranche de revenus entre 60 638,47 euros et 89 361,88 euros par an
0 % 89 361,89 euros par an


Les indépendants à titre principal paient une cotisation minimum de 745,51 euros par trimestre tant que leur revenu ne dépasse pas 14 042,57 euros.

Sous certaines conditions, l’indépendant débutant à titre principal peut payer une cotisation minimum moins élevée de 386,33 euros par trimestre pour les quatre premiers trimestres de son affiliation.

Attention ! Si vous n’avez pas été actif pendant une année complète, vos revenus seront convertis en revenus annuels (proratisation).

Exemple : Vous vous lancez comme indépendant à titre principal le 1er avril 2020 et au cours de cette année, vous gagnez 15.000 euros. Vos cotisations sociales seront calculées sur un revenu annuel de 20.000 euros (15.000 euros / 3  trimestres d’activité x 4 trimestres par an). Ce revenu annuel converti de 20.000 euros sera soumis à 20,50 % de cotisations sociales. Au cours des trimestres deuxième, troisième et quatrième, vous êtes redevable d’un quart de cette cotisation.

Puisque seule l’administration fiscale est compétente pour déterminer le revenu professionnel imposable net, vos revenus ne seront définitivement connus qu'au plus tôt deux ans plus tard. C’est la raison pour laquelle vous payez d’abord une cotisation provisoire basée sur les revenus de trois ans auparavant. Celle-ci est ensuite régularisée sur la base des revenus réels. 

Consultez notre tableau des cotisations pour évaluer vos cotisations sociales ou calculez-les par le biais de notre module de cotisations.

Quels sont les droits auxquels vous pouvez prétendre ?

Les cotisations sociales vous permettent d’acquérir les droits sociaux suivants :

  • Prestations familiales
  • Remboursements dans le cadre de l’assurance-maladie
  • Indemnité en cas de grossesse ou d’incapacité de travail
  • Pension
  • Indemnité de faillite et indemnités en cas de cessation forcée
  • Aidants proches pour les indépendants
  • Titres-services gratuits pour les mères indépendantes

Enregistrement de votre mandat dans une ou plusieurs associations de copropriétaires ?

Vous êtes déjà syndic ou vous le serez bientôt ? Depuis le 1er avril 2017, toute association des copropriétaires est légalement tenue d’enregistrer le mandat de son syndic dans la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). Les personnes extérieures savent ainsi qui agit officiellement au nom de l’association des copropriétaires. Faites très facilement le nécessaire.

Envie de savoir quel montant vous paierez ?

Calculez vos cotisations sociales
Inge Logghe
Par Inge Logghe
07 février 2017

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.