Share
La santé

Lire plus tard ?

Politique de santé au travail : l'AZ Damiaan est pour

L'AZ Damiaan démontre avec brio que mettre sur pied une campagne bien-être soigneusement étudiée en vaut la peine. L'hôpital ostendais a ainsi élaboré la politique de santé globale « Your Health Matters », afin d'améliorer la condition physique et la résilience mentale de l'ensemble des collaborateurs. Evy Lekens, cadre supérieur RH et psychologue clinique, nous explique la manière dont le processus s'est déroulé.

politique de santé au travail

Une politique de santé n’est pas un travail de copier/coller

Bien que les avantages d'une politique de santé soient similaires pour de nombreuses organisations, la mise en œuvre d'une telle politique est propre à chaque entreprise. Evy :

« En matière de santé et de bien-être, il n'existe pas de solution universelle. Il est important d'écouter vos collaborateurs et de répondre à leurs besoins. Car même entre collègues, les différences peuvent être grandes. »


Besoins en matière de santé au travail

Tous les trois ans, l'AZ Damiaan réalise une enquête auprès des collaborateurs afin de déterminer ce qu'ils jugent important et les choses qui manquent. L'enquête de 2016 a notamment révélé que seuls 40 % des collaborateurs trouvaient qu'une attention suffisante était accordée à la santé et au bien-être des collaborateurs au sein de l'AZ Damiaan. Ils ont ainsi fait clairement comprendre que le moment était venu de remanier la politique de santé. « Après avoir analysé les résultats, nous sommes allés à la rencontre des équipes individuelles », explique Evy. « De très nombreuses idées utiles dont nous avons discuté avec la direction, sont ressorties de ces entretiens. Et c'est ainsi que la machine s'est mise en marche. »


Mesurer, c'est savoir

Le véritable coup d'envoi de la politique de santé remaniée a été un questionnaire en ligne. Le but ? Esquisser un tableau de l'état de santé de tous les collaborateurs et des médecins, puis utiliser ces résultats pour mettre au point une offre adaptée en matière de santé. Voici un petit aperçu des résultats de l'enquête :

  • Le manque de temps et les horaires variables sont les principales raisons de ne pas faire de sport.
  • 49 % sont intéressés par la pratique d'un sport pendant la pause de midi.
  • 45 % souhaitent faire plus de sport, 39 % voudraient perdre du poids et 25 % veulent dormir mieux.

Ensuite, les collaborateurs ont pu passer un test physique afin d'évaluer leur santé. Outre divers sujets d'ordre général, l'AZ Damiaan a pu se faire une idée de la condition physique individuelle de ses collaborateurs.

Un an plus tard, un nouveau test a montré que la vitalité de 47,3 % des participants avait augmenté de 4,3 %. Un résultat que l'on peut donc qualifier de positif, en particulier s'il est appliqué à grande échelle dans votre propre entreprise.

Sur la base de ces données notamment, l'hôpital a pu formuler des conseils et des avis personnalisés ainsi que définir une politique de santé adaptée.

Grâce à ces informations concrètes, l'AZ Damiaan a pu tenir compte des besoins uniques de ses collaborateurs. Au début de l'année 2018, toute l'organisation a pris des résolutions saines. Evy : « L'enquête a révélé, par exemple, que 82 % des travailleurs boivent trop peu d'eau. Nous avons dès lors distribué des gourdes comme cadeau de Nouvel An. Sur ces gourdes, on pouvait lire la quantité idéale d'eau à consommer, à quels moments, et cetera. 

 

Politique de santé articulée autour de trois thèmes

Une politique de santé contient différents thèmes prioritaires. À l'AZ Damiaan, il s'agissait de :

  • la résilience physique pour une meilleure condition physique ;
  • la résilience mentale afin d'armer les collaborateurs contre le stress et le burn-out ;
  • la résilience morale grâce à un filet de sécurité émotionnel.

Outre ces thèmes, l'hôpital s'investit de manière générale en faveur d'une alimentation saine, en étroite collaboration avec le département de diététique.


Résilience physique : en pleine forme au travail

Comme la plupart des collaborateurs souhaitaient adopter un mode de vie plus actif, l'AZ Damiaan a élaboré un trajet spécifique afin de faire de « l'exercice physique au travail » : tant après que pendant les heures de travail, les collaborateurs peuvent participer à divers ateliers qui abordent chaque trimestre un thème différent.

« Lors de l'atelier « Start-to-move », nous donnons des conseils utiles pour permettre de bouger plus en toute facilité », déclare Evy. « Durant les séances d'exercice physique « Work-it-out », en revanche, les collègues peuvent faire du sport en groupe après le travail. Nous avons en outre désigné dix collaborateurs comme ambassadeurs santé. Ils aident leurs collègues à franchir le pas. Les ambassadeurs sont davantage encadrés par des coachs afin non seulement d'atteindre leurs propres objectifs, mais aussi d'inspirer les autres collaborateurs. »

Ainsi, en 2018, de nombreux collaborateurs de l'AZ Damiaan ont choisi de participer à l'Ostend Night Run. « Les collègues se sont réunis après les heures de travail afin de se préparer au mieux », précise Evy. « Nous avons observé un grand enthousiasme pour les activités physiques. La participation à l'Ostend Night Run a récolté un franc succès. Pas moins de cent collaborateurs ont disputé cette course. »

az-damiaan-nudging

L'AZ Damiaan a également décidé d'encourager subtilement les collaborateurs à bouger plus (nudging), notamment en collant au sol des empreintes de pas qui conduisent à l'escalier plutôt qu'à l'ascenseur. Mais aussi en installant des affiches avec un message qui incite à l'action. Une étude de l'UGent a démontré l'effet de ces mesures : l'utilisation de l'escalier a augmenté de pas moins de 10 %.

 

Une alimentation saine au travail

Comme la condition physique des collaborateurs passe aussi par une alimentation saine, cet aspect occupe une place centrale dans la politique de bien-être. Dans ce cadre, l'AZ Damiaan se concentre sur les axes suivants, en collaboration avec le département de diététique :

  • Informer le personnel sur les choix sains grâce à un atelier et à des articles sur le blog.
  • Rendre les choix sains aussi accessibles que possible grâce à des adaptations pratiques à la cafétéria. Un bar à salades a ainsi été aménagé, les collaborateurs reçoivent gratuitement de l'eau et de la soupe, tandis que les frites et la purée alternent avec les pommes de terre cuites.

Afin de « nudger » davantage les collaborateurs à faire des choix sains, un score a été attribué aux aliments proposés à la cafétéria. Evy nous en dit plus : « Tous les desserts, par exemple, disposent d'un Nutri-Score, à savoir un score de A à E qui indique dans quelle mesure un dessert est sain ou pas. »

 

La santé, c'est aussi la détente

Cette étude a également montré que l'effort physique, mais aussi la détente étaient importants pour les collaborateurs de l'AZ Damiaan. Ainsi, 57 % des collaborateurs ont indiqué ne pas toujours bien dormir. Cet aspect a également été intégré dans la politique de santé.

Evy : « En 2018, nous avons déjà organisé un atelier sur le thème du sommeil et de la récupération. » Nos collaborateurs ont ainsi reçu des conseils utiles pour dormir mieux, mais aussi de nombreuses autres informations sur l'importance de l'alimentation pour le cycle de sommeil ou encore sur une bonne hygiène de sommeil. Les collaborateurs qui travaillent de nuit ont même pu bénéficier d'un accompagnement individuel. »

 

Pas à pas

Une politique de santé n'est jamais définitivement finalisée. Il est en effet indispensable de suivre en permanence l'évolution des besoins des collaborateurs afin de faire des choix qui permettent de prendre en charge ces besoins pas à pas. Par exemple, se concentrer d'abord sur une meilleure hydratation, puis sur davantage d'exercice physique et ensuite, sur un sommeil de meilleure qualité ou sur une plus grande résilience mentale et morale.

Vous aussi, vous souhaitez mettre en place une politique de santé sur mesure pour votre entreprise ou votre organisation ? Comme l'AZ Damiaan, faites-vous accompagner par nos experts !

Prêt pour une politique de santé sur mesure ?

Je veux être en pleine forme
Anne Hallez
Par Anne Hallez
20 juin 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.