Share
Politique salariale

Introduire une assurance groupe sans hausse du coût salarial ?

Cela paraît impossible, mais nous avons pourtant la solution grâce à l’optimisation salariale. En tant qu’employeur, vous n’êtes pas tenu de contribuer à la constitution de pension de vos travailleurs. Si vos travailleurs sont convaincus des avantages d’une pension complémentaire, il est également possible de souscrire une assurance groupe sur base de retenues sur leur salaire brut. Une optimisation salariale est réalisée puisqu’une partie du salaire brut de vos travailleurs est investie dans la constitution de leur pension complémentaire.

introduire une assurance groupe

Comment appliquer l’optimisation salariale si vous proposez une assurance groupe ?

Grâce à cette optimisation, votre coût salarial en tant qu’employeur n’augmentera pas.
Nous commençons par examiner si le salaire brut du travailleur dépasse le barème légal. Si c’est le cas, nous calculons une baisse du salaire brut afin de le ramener en-dessous du barème salarial.

En tant qu’employeur, les cotisations de sécurité sociale que vous payez sur le salaire sont plus élevées que pour une assurance groupe. La baisse du salaire brut et des cotisations de sécurité sociale servent alors à payer la prime pour l’assurance groupe.

Que cela implique-t-il pour le salaire net des travailleurs ?

Nous déterminons la baisse du salaire brut afin que la baisse du salaire net de votre collaborateur soit limitée. Le pécule de vacances et la prime de fin d’années diminuent aussi légèrement, proportionnellement à la baisse du salaire brut. La diminution de ces composantes salariales est également investie dans l’assurance groupe. Votre collaborateur doit ainsi consentir à un effort salarial très raisonnable, pour une meilleure pension.

Mes travailleurs perdent-ils leurs droits de cotisations sociales ?

Perdre n’est pas le terme qui convient ! Il est vrai que les droits de sécurité sociale sont calculés sur un salaire brut plafonné. Toutefois, l’investissement de la baisse de salaire dans une assurance groupe compense au moins la baisse des interventions de la sécurité sociale :

  • Pension : les retenues sur le salaire brut en tant que cotisations pour la pension légale ne sont pas utilisées pour les droits individuels de pension. En revanche, les montants cotisés par le travailleur pour la pension complémentaire sont acquis à titre individuel.
  • Incapacité de travail : pour chaque travailleur ayant un salaire inférieur au plafond légal pour l’incapacité de travail, une baisse du salaire brut entraîne une diminution de l’intervention de la sécurité sociale. Cela est compensé par l’assurance incapacité de travail dans l’assurance groupe qui reprend le financement de la pension complémentaire à partir du deuxième mois d’incapacité.

Comment communiquer cela à vos travailleurs ?

Le concept d’assurance groupe sera expliqué à vos travailleurs. Chaque travailleur peut décider individuellement de participer ou non. Les collaborateurs qui sont convaincus des avantages accepteront rapidement ce mode d’assurance groupe ! Les travailleurs qui entrent en service ultérieurement seront automatiquement affiliés.

Pouvez-vous décider ultérieurement d’investir davantage dans la pension de vos travailleurs par le biais d’une hausse de salaire ?

L’assurance groupe peut être une combinaison des primes versées par l’employeur et des cotisations retenues sur le salaire de votre travailleur.

Une assurance groupe est-elle avantageuse pour vous et vos travailleurs ? Les chiffres ne mentent pas

Téléchargez le rapport
Henk Sanders
Par Henk Sanders
19 juin 2018