Share
La parole aux entrepreneurs

Lire plus tard ?

Vanhalst to give & enjoy : un aperçu du passé et un regard vers l’avenir

C’est depuis leur plus tendre enfance que Frank et Sophie Vanhalst, frère et sœur, se sont vus transmettre la passion de l’entreprise créative. En tant que troisième génération de cette famille d’indépendants, ils décident en 2002 de continuer à développer l’entreprise de leurs parents pour devenir « Vanhalst to give & enjoy ». Une société créative de premier plan active dans le secteur des cadeaux et des accessoires d'intérieur uniques. Découvrez ci-après le récit de la croissance et de l’internationalisation de leur société mais aussi la manière dont vous pouvez, en tant qu’entrepreneur, avoir un impact sur un monde durable.

Vanhalst to give and enjoy

Du détaillant au grossiste

La famille Vanhalst a, sans exagérer, vraiment l’entrepreneuriat dans le sang. C’est en 1968 que les parents Jenny Larridon et Lieven Vanhalst décident de franchir le pas et de lancer leur propre affaire. Rien n’est gagné à l’ouverture de leur boulangerie à Izegem car les pâtisseries et viennoiseries ne font à l’époque pas partie de l’alimentation quotidienne. Pour développer leur portefeuille client, Jenny décide alors de vendre des articles de baptême. Dans ce cadre, leur entreprise se focalise sur un nouveau groupe cible constitué de jeunes mères. Une véritable réussite car ce magasin de dragées devient au fil des années 1990 le commerce de gros connu sous le nom de « Vanhalst Doopartikelen ».  

C’est en 2000 que Frank sent grandir son envie de devenir entrepreneur et qu’il décide d’analyser le plan d'affaires de l’entreprise. Et c’est ainsi qu’est née leur propre marque : « bb Collections ».

« Dans ce cadre, nous avons écouté attentivement les femmes enceintes ainsi que celles qui envisageaient de devenir mère afin de comprendre leurs besoins. Notre propre marque est née de ces informations », raconte Frank.

Notre gamme, composée essentiellement d'articles de baptême, a été recentrée sur des petits cadeaux de remerciement offerts à l’occasion d’une naissance, d’une communion ou encore d'un mariage. Aujourd'hui, sa sœur et lui sont à la tête de l’entreprise même si leur mère Jenny reste un maillon sûr au sein de cette entreprise familiale.

Bb-collections

 

Atelier Pierre : une source d'inspiration issue de la génération précédente

Après avoir créé « bb Collections », ils décident en 2015 de lancer le nouveau concept baptisé « Atelier Pierre ». Par le biais de cette nouvelle marque, ils souhaitent proposer des accessoires d'intérieur tendance tout en visant l’entrepreneuriat durable. Avec « Atelier Pierre », ils souhaitent offrir une opportunité aux jeunes concepteurs et leur permettre de faire découvrir leurs produits au monde entier. Une magnifique initiative qui entend soutenir les entrepreneurs débutants, ce qui offre invariablement de magnifiques collections uniques.

« J’ai eu l’idée de créer l’Atelier Pierre après la naissance de ma fille. Un tel événement vous fait certainement réfléchir à la génération suivante, et à celle qui suit », explique Frank.

vanhalst-3

Une internationalisation judicieuse

Avant de lancer des produits sur la scène internationale, il vaut mieux en tant qu’entreprise analyser en profondeur son groupe cible. Vanhalst to give & enjoy a également bien réfléchi à la gamme proposée. La solution ? Atelier Pierre Junior : des produits (cadeaux) ludiques à offrir ou pas forcément.

« Offrir des cadeaux de naissance est une tradition typique de chez nous. Mais en vue de pouvoir évoluer au-delà de nos frontières, nous avons dû nous adapter. Un cygne magnifique que vous pouvez utiliser en guise de lampe, peut par exemple très bien faire office de cadeau en Suède. »

Le fait de mettre l’accent avec Atelier Pierre Junior sur des accessoires d’intérieur pour enfants plutôt que sur des cadeaux de naissance semblait être une décision plus que judicieuse et leur a également permis de percer sur la scène internationale. Car Vanhalst to give & enjoy est entre-temps active dans plus de 32 pays. 

 

Indépendant : vous décidez de votre propre destin

Quand on demande à Frank Vanhalst de citer les avantages et inconvénients du statut d'indépendant, il ne peut que nous en faire découvrir les avantages : 

« Je ne vois que des points positifs. Je ne considère pas le travail comme une punition, et je ne suis jamais stressé au travail. C’est une situation que je connais depuis ma plus tendre enfance, puisque j’étais continuellement dans la boulangerie. Être indépendant, un statut qui est réellement ancré en moi. »

Il n’a dès lors aucun mal à en énumérer les avantages. D’après lui, le principal point positif est qu’en tant qu’indépendant, vous décidez de votre sort, ce qui vous permet de faire une différence considérable. Un autre avantage est qu'ensemble, vous pouvez constituer une équipe de qualité et surmonter les obstacles qui se dressent devant vous :

« Ma sœur et moi sommes entourés d'une équipe formidable. Et c’est ensemble que nous offrons les meilleurs résultats. Le fait de permettre aux personnes d’évoluer est vraiment très gratifiant. »

Aujourd’hui, son équipe se compose de onze collaborateurs, parmi lesquels l’on retrouve sa maman qui l’aide régulièrement pour ce qui est du règlement des factures.

« En tant qu’indépendant, vous êtes le maître de votre destin. Vous pouvez réellement faire la différence et avoir un impact. » - Frank Vanhalst

 

Le secret de la collaboration ? La communication

En tant qu’entreprise familiale, Frank et Sophie travaillent en étroite collaboration. Quelle est donc la clé de leur réussite ? « Communiquer car rien n’est plus efficace. Et s’aider un maximum », indique Frank. D’après lui, le fait d’avoir des compétences complémentaires est également un facteur de réussite. Frank s’occupe de tout ce qui est stratégique, Sophie se charge par contre du côté créatif.

« Ma sœur est l’âme de cette entreprise. Elle est comme qui dirait, la partie gauche créative du cerveau. Moi, je suis l’autre moitié stratégique. Et ensemble, nous faisons battre le cœur de l’entreprise. »

 

L’entrepreneuriat durable : chaque effort compte !

En tant qu’entrepreneur, Frank Vanhalst s’engage pleinement dans le durable. En 2010, ils ont ainsi remporté la Charte d'entrepreneuriat durable de la Flandre occidentale. Cette récompense les a poussés à aller plus loin.

« Nous avons obtenu cette Charte et avons réalisé tous les plans d’action que nous nous étions fixés. Depuis, le caractère durable est réellement ancré dans les gênes de l’entreprise », raconte Frank.

Il essaie avec l’entreprise de contribuer à un meilleur avenir. Un petit changement fait d’après lui, une grande différence. Dans ce cadre, ils ont décidé de réaliser des impressions double face afin d’économiser le papier. Lorsqu’ils ont détruit un mur, ils ont analysé ce qui pouvait être recyclé. Ils ont également planté 1 000 peupliers en fonction de taillis à courte rotation (TCR) sur le terrain de l’entreprise. Ils créent ainsi peu à peu un environnement durable.

Afin d’encourager la biodiversité, ils ont installé 80 000 abeilles sur le site. Ils ont également prévu près des ruches, entre les peupliers, une salle de réunion de manière à ce que les visiteurs puissent également en bénéficier et admirer la gamme de produits extérieurs. 

Vanhalst-cover

Pourquoi faire appel à un conseiller en tant qu’entrepreneur ?

Outre l’entrepreneuriat durable, Frank transmet également ses connaissances et son enthousiasme en encadrant les débutants. Il s’entretient en tête-à-tête avec de futurs entrepreneurs.

« L’Internet est truffé d’informations destinées à des personnes souhaitant se lancer en tant qu’indépendant, mais à un moment donné vous avez des questions spécifiques à propos par exemple d’une tarification appropriée ou de la forme correcte d'une fiche technique. Il est dès lors utile de disposer d’un conseiller professionnel capable de vous fournir des conseils utiles », indique Frank.

Les conseils donnés par un entrepreneur expérimenté constituent d’après lui, une réelle plus-value. Avant de se lancer dans l’entreprise familiale, il a en effet fait appel au service des conseillers.

« Je me suis entouré de tout un tas d’entrepreneurs expérimentés et j’ai suivi une formation à la Vlerick Business School. Une expérience fantastique sur le plan de l’accompagnement. Je suis ainsi parvenu à établir un plan financier et d’affaires avec l’aide de trois conseillers d’entreprise. Après quoi je me suis rendu à la banque pour les présenter. »

Avec « Vanhalst to give & enjoy », Frank met également de chouettes initiatives sur pied afin de soutenir les jeunes entrepreneurs. Ils ont ainsi organisé un CoLab avec quatre jeunes concepteurs dans le cadre duquel ils peuvent exposer leurs produits et les faire découvrir au monde B2B.

« C’est un plaisir de soutenir les jeunes entrepreneurs. Nous organisons par exemple un CoLab avec quatre jeunes concepteurs. Ils peuvent ainsi utiliser notre réseau afin de présenter leurs créations au monde extérieur. »

 

La passion, un élément indispensable pour réussir en tant qu’indépendant

Un conseil pour les personnes qui souhaitent lancer leur propre affaire ? « Il ne faut pas hésiter et se lancer tout simplement ! » Mais la passion est indispensable. « En tant qu’indépendant, vous devez fortement adapter votre style de vie. Impossible d’y parvenir si vous n’avez pas une réelle passion pour votre produit et l’entrepreneuriat. Avant de franchir ce pas, veillez donc à bien réfléchir. Établissez un plan financier de qualité et veillez à ce que votre produit ou service soit unique sur le marché », insiste Frank.

Vous souhaitez suivre votre passion ?

Téléchargez le guide starter
Anne Hallez
Par Anne Hallez
12 juin 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.