Share
Santé

Prévenez les accidents du travail grâce à une bonne approche de prévention

Les accidents du travail surviennent malheureusement plus fréquemment que nous le souhaiterions. Pas moins de 40 % des accidents graves impliquent par ailleurs des collaborateurs présentant moins d'un an d’expérience. Une politique d’accueil de qualité et des mesures de prévention nous permettent fort heureusement de réaliser déjà pas mal de choses. Car, saviez-vous que chaque euro investi dans le bien-être au travail rapporte 2,20 euros ? Un rendement bien plus intéressant que ce que la banque vous propose aujourd'hui ! Sans compter l’impact positif sur vos collaborateurs.

prévention

Comment parvenir à ce résultat ?

Le bénéfice pour votre entreprise est double : la prévention vous évite les coûts importants liés à un accident (matériels, humains et juridiques) et vous permet d’avoir des travailleurs plus motivés puisque vous investissez activement dans le bien-être au travail.

Le coût total d’un accident du travail

Outre la souffrance humaine, qu’il faut toujours éviter autant que possible, un accident du travail génère des coûts directs et indirects.

Coûts directs :

  • Soins médicaux, coûts associés à une réintégration.
  • Remplacement de collaborateurs et frais de personnel
  • Réparation des dommages causés aux machines, produits et/ou bâtiments.

Coûts indirects :

  • Perte de production résultant de la formation de nouveaux collaborateurs.
  • Dommages éventuels causés au matériel de parties externes.
  • Dépens si votre responsabilité en tant qu’employeur est engagée.
  • Dégradation de l’image de marque.

Il vaut donc largement mieux prévenir que guérir. Mais comment procéder ?

La prévention lors de l’accueil de nouveaux collaborateurs

La prévention sur le lieu de travail est un sujet qui fait régulièrement la une, qu’il s’agisse d’accidents du travail ou d’un thème plus large comme le fait de fumer au travail (et surtout d’arrêter de fumer).

Vos possibilités sont donc nombreuses. Outre certaines mesures évidentes comme la mise à disposition des vêtements de protection nécessaires, il est surtout très important de bien accueillir les nouveaux collaborateurs. Les victimes d’accidents du travail sont rarement des travailleurs expérimentés, mais plutôt des nouveaux collaborateurs ou des travailleurs temporaires. Ils n’évaluent pas toujours correctement les risques liés au travail, surtout en période chargée.

La plupart des entreprises identifient convenablement les risques professionnels, mais ces derniers ne sont pas toujours abordés de manière claire ou approfondie lors du trajet d’intégration des nouveaux collaborateurs. Par exemple, si des travailleurs temporaires ont reçu les informations de sécurité via l’agence d’intérim, il peut être judicieux de les montrer concrètement sur le lieu de travail à l’aide des objets ou machines. La démonstration sur place, ou au moyen d’illustrations, a également l’avantage de limiter les difficultés de compréhension si vous occupez des personnes parlant une autre langue.

La prévention, une préoccupation constante

La prévention et la sécurité restent des enjeux majeurs, même après l’accueil des nouveaux collaborateurs. Prévoyez dès lors régulièrement une session de rappel des principaux éléments, en consacrant suffisamment de temps à expliquer pourquoi certaines manipulations ou règles doivent être suivies.

La prévention ne doit pas forcément être une matière ennuyeuse

Aujourd’hui, on peut tout rendre ludique (ou presque). Pensez par exemple à l’attribution de points pour chaque manipulation correcte, qui seraient échangeables contre une récompense ou une activité en équipe.

Vous pouvez également créer des vidéos pour agrémenter visuellement votre politique de prévention, comme le montre ce projet européen. La sécurité revêt ainsi une dimension positive et dynamique au sein de votre entreprise, et n’est pas uniquement perçue comme un ensemble de règles strictes.

Le bien-être au travail

Mais la prévention peut aller bien au-delà. Citons le projet pilote relatif aux burn-outs au sein des banques et des hôpitaux, ou d’autres mesures que vous pouvez prendre, en tant qu’employeur, pour améliorer la santé, le bien-être et l’efficacité de vos collaborateurs. Ceci relève de la ‘Corporate vitality’. Avec un peu de créativité, il est possible d’aller encore plus loin :

  • Essayez d’encourager vos collaborateurs à aller se promener. Pendant leurs pauses, ou pourquoi pas lors d’une réunion…
  • Proposez-leur des en-cas sains comme des fruits et des alternatives aux sodas.
  • Il y a plein d’autres possibilités.

L'essentiel est toutefois d’impliquer vos collaborateurs afin qu’ils n’aient pas l’impression que vous les maternez.

Enfin, commencez dès aujourd’hui en élaborant une brochure d'accueil au moyen de cette check-list gratuite.

Offrez un bon départ à votre nouveau collaborateur

Dites-m ‘en plus !
Par Laurence Vanparys
05 april 2019