Share
Hygiène alimentaire

Hygiène alimentaire : quatre conseils utiles

Après un passage aux toilettes, nous nous lavons les mains, ce qui est une évidence. Tout comme nous nous attendons à ce qu’un cuisinier, un boulanger ou un boucher fasse de même avant de manipuler nos aliments. Sans précautions d’hygiène, nous courons le risque de contracter une infection ou de subir une intoxication alimentaire. Grâce à ces quatre conseils utiles, vous pouvez déjà améliorer votre hygiène.

1. La base : soignez bien vos mains

Toute personne qui manipule des aliments ne peut porter de bijoux ni aux mains ni aux poignets. Les bagues ou bracelets sont une source de germes (de maladie) et ils rendent plus difficile de se laver les mains minutieusement. Si vous avez une petite blessure ou une affection de la peau sur les mains ou les avant-bras, vous ne pouvez en aucun cas toucher directement les aliments. Il est préférable d’avoir les ongles courts et bien soignés. Il n’est pas autorisé de porter de faux ongles.

Hygiène alimentaire

2. Se laver les mains : quand et comment ?

De toute manière, toute personne qui manipule des aliments dans le cadre de son travail est obligée de se laver les mains soigneusement avant de commencer à travailler et après chaque interruption de travail et passage aux toilettes. De même, toute personne ayant touché des produits crus d’origine animale (poisson, viande, œufs ….) et d’autres porteurs de germes possibles (poubelles, téléphone, argent comptant…) doit se laver les mains.

Il incombe à l’employeur de prévoir le matériel nécessaire au lavage des mains. Il s’agit entre autres d’un lavabo (de préférence avec un robinet « mains libres »), de savon liquide dans un distributeur de savon hygiénique et de serviettes à usage unique (de préférence en papier). Si vous utilisez aussi l’évier pour laver des fruits et des légumes, vous devez le nettoyer et le désinfecter après chaque passage.

Lorsque vous vous lavez les mains, vous devez toujours suivre les cinq étapes suivantes :

  • Mouillez-vous les mains.
  • Ajoutez du savon liquide.
  • Frottez-vous les mains suffisamment, afin de n’oublier aucun endroit :
    • paumes et dos des mains 
    • poignets
    • entre les doigts 
    • pouces et ongles
  • Rincez-vous bien les mains et essuyez-les avec une serviette en papier.
  • Si vous ne disposez pas d’un robinet « mains libres », fermez-le en utilisant du papier afin de ne pas salir à nouveau vos mains.

3. Cultivez de bonnes habitudes en matière d’hygiène

Toute personne qui ne fait pas attention peut devenir elle-même la source de germes de maladie. Il vaut donc mieux être vigilant par rapport à certains comportements, pour éviter d’être porteur de germes. Par exemple, il est conseillé d’utiliser des mouchoirs en papier à usage unique. En outre, il n’est pas permis de goûter votre préparation avec vos doigts, et encore moins de se les lécher, même si c’est délicieux. En principe, il est totalement interdit de manger, de mâcher ou de grignoter des friandises.
Les essuies de cuisine ou serviettes-éponges sont aussi des nids à bactéries communs. Utilisez donc uniquement des serviettes propres et lavez-les quotidiennement après chaque service.

4. Hygiène personnelle

Il est préférable d’avoir les cheveux courts ou attachés. Si vous portez une barbe ou une moustache, il faut qu’elle soit courte et soignée. De plus, toute personne, quel que soit son âge, perd des cheveux. C’est pourquoi il faut toujours porter un filet à cheveux. Cela est obligatoire dans la production et les grandes cuisines, et recommandé dans le secteur de la distribution (boucherie, boulangerie, horeca,…). Portez ce « filet » correctement, afin que tous les cheveux soient couverts. Vous éviterez ainsi de retrouver des cheveux ou des pellicules dans la nourriture et de vous toucher les cheveux inconsciemment.

Toute personne dans la cuisine doit porter des vêtements propres et adaptés. Il peut s’agir d’un uniforme complet, ou d’un tablier qui couvre totalement vos vêtements personnels. Les vêtements doivent être lavés régulièrement, quotidiennement si nécessaire. Vos chaussures doivent également être propres, fermées, lavables et munies d’une semelle antidérapante. À la fin de la journée, vous devez ranger vos vêtements de travail dans un vestiaire séparé.

Hygiène alimentaire : prenez vos précautions

Peu importe que vous travailliez dans une cuisine, que vous vendiez des denrées alimentaires ou que vous soyez actifs dans le transport de ces denrées : si vous manipulez des aliments, l’hygiène alimentaire est un must. Une hygiène des mains correcte, une organisation des processus de travail bien pensée et un environnement de travail propre, vous permettront de maintenir une hygiène optimale dans votre entreprise. Vous souhaitez en apprendre plus ? Suivez alors notre formation gratuite pour obtenir des informations supplémentaires sur l’hygiène alimentaire dans votre entreprise.

Suivez la formation

Par Leen Roose
27 août 2018