Share
Santé

Lire plus tard ?

Grippe au travail : comment éviter une épidémie ?

Au travail, de nombreuses personnes sont souvent réunies dans un même endroit assez compact. Il s'agit là d'un terrain propice à la prolifération de virus tels que la grippe, ce qui peut augmenter fortement l'absentéisme au sein de votre entreprise ou de votre organisation. Toutefois, en tant qu'employeur, vous pouvez prendre certaines précautions et partager des conseils pratiques visant à limiter la propagation de la grippe.

Grippe au travail

Le virus de la grippe se propage à la fois par l'air et par les mains. En toussant, en éternuant et même en parlant, de fines gouttelettes de salive peuvent se répandre dans l'air. Si vos travailleurs entrent en contact avec celles ou s'ils touchent des objets contaminés comme la poignée d'une porte, un clavier ou encore un téléphone, ils courent le risque de contracter la grippe. Il en va de même lorsqu'ils serrent la main de collègues ou de clients infectés. Le fait de savoir comment se propage le virus aide à le combattre. Protégez dès lors vos collaborateurs en leur fournissant les conseils et mesures de précaution suivants :

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Afin de vous protéger, vous et vos collègues, il est important de sensibiliser à l'hygiène (des mains) au travail. En hiver durant le pic grippal, vous pouvez éventuellement effectuer des interventions techniques ou prendre des mesures organisationnelles. Il vaut ainsi la peine d'encourager vos travailleurs à organiser des réunions aussi courtes que possible et à éviter les situations de promiscuité entre collaborateurs. La précaution la plus importante reste toutefois l’hygiène.

Téléchargez cette affiche reprenant des conseils sur l'hygiène des mains à accrocher dans votre entreprise.

 

Ventilation et aération suffisantes

Dans les lieux de travail et de vie très fréquentés, la qualité de l'air est réduite, ce qui permet aux germes de se développer librement. Un système de ventilation qui recycle l'air tout en apportant aussi de l'air frais, est donc essentiel. Pour que les germes se propagent le moins possible, l'humidité de l'air devrait idéalement être de 50 %. Réglez correctement le système et ne perdez pas de vue l'entretien. Une installation d’aération mal entretenue est, en effet, contre-productive. Laissez les grilles de ventilation ouvertes et aérez bien les pièces, même en hiver.

 

Insister sur l'importance d'une bonne hygiène en cas de toux et d'éternuement

Une bonne hygiène au travail profite à tous. Vos travailleurs seront moins souvent malades et contamineront aussi moins facilement leurs collègues. Outre les règles d'hygiène de base, l'hygiène en cas de toux et d'éternuement est également importante. Cela peut sembler évident, mais cet aspect est souvent négligé par beaucoup. Vous pouvez attirer l'attention des travailleurs sur ce point en partageant les conseils suivants :

  • Utilisez autant que possible des mouchoirs jetables lorsque vous éternuez, toussez ou vous mouchez et jetez-les immédiatement après usage.
  • Pas de mouchoir à portée de main ? Détournez votre tête et éternuez dans le coude et non dans la main.
  • Lavez-vous toujours les mains après avoir toussé ou éternué.
  • Touchez le moins possible les yeux, le nez et la bouche.

Le lavage régulier général des mains est tout aussi important qu'après avoir éternué ou toussé. En guise d'aide-mémoire, placez une affiche reprenant des conseils dans les sanitaires. Il est recommandé aux travailleurs qui n'ont pas toujours la possibilité de se laver immédiatement les mains, de se munir d'un désinfectant pour les mains.

Conseil ! Placez des robinets équipés de capteurs de mouvement dans les toilettes de l'entreprise. En effet, les robinets manuels sont de véritables nids à virus et à bactéries.

 

Portez une attention particulière à la propreté

La grippe se transmettant également par les objets, il est conseillé de nettoyer régulièrement les claviers, téléphones, poignées de porte, mains courantes, robinets, et cetera. Pendant la saison de la grippe, mettez-vous d’accord avec l'équipe de nettoyage pour qu’elle désinfecte les pièces, les surfaces et les matériaux fréquemment utilisés. Vous pouvez également mettre à disposition des lingettes nettoyantes afin que chacun puisse nettoyer son propre espace de travail.

 

Encouragez un mode de vie sain au travail

Pourquoi certaines personnes sont-elles plus sensibles aux maladies que d'autres ? C'est une question d'immunité. Des facteurs tels que le stress, le sommeil, l’alimentation et la forme physique générale jouent un rôle à cet égard. L'activité physique régulière, de préférence en extérieur, aide à combattre les agents pathogènes. Encouragez vos collaborateurs à prendre régulièrement l'air ou à faire une balade sur le temps de midi. Insistez sur l'importance d'une bonne nuit de sommeil. Laissez-leur suffisamment de liberté pour prévoir des pauses saines et découragez le travail après les heures de bureau afin de favoriser une bonne nuit de sommeil. En bref, œuvrez à la mise en place d’une politique de santé durable au travail, car des travailleurs en bonne santé sont plus performants.

Conseil ! Faites clairement savoir à vos collaborateurs qu'il n'est pas judicieux de venir travailler en étant malade. Encouragez les travailleurs malades à rester chez eux jusqu’à leur rétablissement complet, afin qu'ils ne contaminent pas leurs collègues. Surtout pendant la saison de la grippe !

 

Vaccination collective

En tant qu'employeur, vous pouvez difficilement éviter totalement la grippe. Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres. Cependant, avec les conseils ci-dessus, vous mettrez toutes les chances de votre côté. La vaccination collective contre la grippe peut également faire toute la différence. Après une vaccination contre la grippe, le risque de contamination diminue considérablement, ce qui peut avoir un effet positif sur l'absentéisme au sein de votre entreprise ou de votre organisation.

Commandez vos vaccins contre la grippe aujourd'hui

Découvrez-le dans ce livre blanc gratuit
Par Laurence Vanparys
27 juin 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.