Share
Santé

Lire plus tard ?

Premiers secours : comment traiter les blessures légères au travail

Si un de vos collègues se coupe, saigne du nez ou perd connaissance, pas la peine de composer tout de suite le 112. Mais il ne suffit pas de vous précipiter vers lui en emportant la boîte de premiers secours, il faut aussi que vous sachiez comment agir correctement dans une telle situation. Nous vous indiquons la procédure à suivre pour 6 blessures légères courantes.

premier secours : comment traiter les blessures légères au travail

1. Éraflure : nettoyer et désinfecter

Une éraflure est une blessure superficielle causée par une chute ou une glissade. Les couches supérieures de la peau sont endommagées et il reste parfois un peu de saleté suite au contact avec le sol ou les vêtements. Mais même si elle peut sembler tout à fait anodine, une éraflure peut déboucher sur une inflammation. C’est pourquoi il convient de nettoyer la blessure le plus vite possible avec une compresse de gaze, de l’eau et du savon. Frottez du milieu vers les bords pour éliminer la saleté. Ensuite, désinfectez avec un produit désinfectant – pensez à vérifier d’abord la date d’expiration. Enfin, couvrez la blessure avec un sparadrap ou une compresse.

 

2. Saignement de nez : pencher vers l’avant

Aidez votre collègue à pencher la tête légèrement vers l’avant, en position de lecture. Demandez-lui ensuite de se boucher le nez pendant 10 secondes en plaçant ses deux index juste en dessous des os nasaux. Il n’est donc pas conseillé de pencher la tête en arrière. Cela ferait couler le sang dans la gorge et ne stopperait pas le saignement plus rapidement. Si vous avez de l’ouate hémostatique dans votre boîte de premiers secours, mettez-lui-en dans les narines. Pour éviter de nouveaux saignements, votre collègue ne doit pas se moucher pendant au moins une heure.

 

3. Évanouissement : jambes surélevées

Lorsqu’une personne est sur le point de s’évanouir, elle est prise de vertiges, a le teint pâle et voit des taches noires. Si vous reconnaissez ces signaux d’alerte chez un collègue, faites-le doucement s’asseoir ou s’allonger sur le sol pour éviter une chute. Surélevez ses jambes par rapport au reste du corps et apposez des compresses froides sur son front et sa nuque. Détendez de préférence les vêtements serrés de votre collègue afin qu’il ait suffisamment d’air. S’il reprend connaissance, aidez-le à se redresser doucement en position assise. La perte de connaissance n’est pas sans risque : un manque d’oxygène dans le cerveau peut causer des lésions cérébrales.

 

4. Hyperventilation : respirer dans un sac

Une personne se trouvant en situation de stress peut avoir une crise de panique et se mettre à faire de l’hyperventilation. Outre une respiration accélérée, les symptômes sont des étourdissements, une sensation d’oppression, ainsi que des picotements et des crampes au niveau des mains, des pieds et de la bouche. Vu le risque important d’évanouissement, essayez de calmer votre collègue aussi vite que possible. Pour ce faire, faites-le inspirer et expirer calmement dans un sac en papier ou en plastique placé devant son nez et sa bouche. À défaut de sac, le collègue peut former avec les mains une coquille fermée devant sa bouche.

 

5. Saignement léger : désinfecter et couvrir

Il suffit parfois d’une feuille de papier pour se couper, ce qui provoque un léger saignement. Heureusement, il ne faut pas non plus grand-chose pour soigner cette blessure. Désinfectez la plaie et couvrez-la avec un sparadrap ou un bandage stérile. Vous arrêterez ainsi le saignement et éviterez une inflammation. En cas de saignement important, prévenez les services de secours et apportez les premiers secours. 

 

6. Brûlures : refroidir sous l’eau

Une brûlure causée par exemple par de l’eau bouillante ou un autre liquide chaud est extrêmement douloureuse et nécessite un traitement immédiat. Faites refroidir la peau brûlée 15 à 20 minutes sous l’eau courante. Si la peau est simplement rouge, il s’agit d’une brûlure du premier degré, et il suffit de la refroidir suffisamment. Si des cloques sont présentes, couvrez la blessure avec un bandage stérile et faites appel tout de suite à une aide professionnelle.

Comme vous le voyez, vous pouvez faire beaucoup pour un collègue légèrement blessé en disposant d’une boîte de premiers secours bien équipée. Il en va autrement en cas d’hémorragie importante, de commotion cérébrale, de brûlure du deuxième ou du troisième degré ou d’autre blessure grave. Si cette situation se présente, appelez les services de secours le plus vite possible. Nous vous expliquons dans ce blog comment intervenir adéquatement en attendant leur arrivée.

Quel est votre niveau de connaissances en matière de premiers secours ?

Mettez-vous à l’épreuve en répondant à notre quiz
Hye-Sook Vijls
Par Hye-Sook Vijls
14 janvier 2020

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.