Share
Ergonomie

Bouger plus au bureau grâce au défi des 10 000 pas

Le Vlaams Instituut Gezond Leven (institut flamand pour la promotion de la santé et la prévention des maladies) nous a tous invités à faire 10 000 pas par jour pendant un mois. Chaque commune, chaque entreprise et chaque club de sport ou école pouvait s'inscrire et tenter de relever le défi. Biostoom Oostende figurait parmi les sociétés inscrites. Quel est le secret de sa réussite et comment y a-t-on vécu le défi ?Meta : Biostoom Oostende a relevé le défi et a réalisé 10 000 pas chaque jour. Ce faisant, elle a tenté de sensibiliser son personnel à passer moins de temps assis et à bouger plus. L’entreprise a aisément relevé le défi et a invité ses employés à continuer à bouger.

10 000 pas

Bouger au bureau n’est pas toujours simple. Les personnes qui occupent un poste administratif passent non moins de 8 heures par jour assises, ce qui représente la moitié de leur temps éveillé. Pour être en bonne santé, nous devons moins nous asseoir et bouger davantage. Il est grand temps d’agir en conséquence. Les pas sont une manière accessible d’y parvenir : ils sont réalisables partout et à tout moment.  L'idéal pour vivre et bouger plus consciemment.

 

Biostoom : de l'énergie à revendre

Biostoom Oostende est une entreprise énergique au sens littéral du terme. Elle produit de l'électricité verte à partir de déchets résiduels issus de déchets industriels ou ménagers. L’entreprise emploie 25 personnes, dont beaucoup travaillent par équipes. L’entreprise, qui développe sa politique de santé, a décidé de participer au défi des 10 000 pas. L’objectif ? Faire prendre conscience à tous ses employés qu'ils passent trop de temps assis et les encourager à faire 10 000 pas chaque jour.

« Nous voulions faire prendre conscience à chacun que nous passons trop de temps assis, tant pendant la journée de travail qu’à la maison. Nous voulions y remédier en bougeant plus », a déclaré Ellen Rau de Biostoom.

stappenclash

 

Comment motivez-vous les employés à faire plus d'exercice ?

Ellen Rau travaille au département RH de Biostoom et partage la responsabilité de la politique de santé au sein de l'entreprise avec le conseiller en prévention interne. Le plus compliqué ? Convaincre tout le monde de participer.

« La majorité du personnel travaille en équipe. Faire participer tout le monde à une action n’est dès lors pas évident. Au final, 80 % du personnel s'est inscrit, une belle réussite », témoigne Ellen Rau.

Qu'ont-ils fait exactement pour motiver les troupes ? « Nous avons envoyé un e-mail chaque semaine pour rappeler à nos collaborateurs qu’ils pouvaient enregistrer leurs pas. Cet e-mail mentionnait également le nombre de pas déjà effectués et la situation par rapport à leur objectif. Des affiches de l’action étaient également accrochées partout, pour rappeler l'action à chacun.

La visualisation de l'objectif fonctionne également bien. On retient plus facilement « Nous irons tous à Istanbul » que « Nous allons essayer de faire chacun minimum 10 000 pas par jour au cours du mois à venir...   »

 

Quel fut le résultat ?

En fin de compte, Biostoom a facilement atteint son objectif. Mais ce qu'elle a principalement gagné, c'est une prise de conscience collective en matière d’exercice.

« Les employés qui occupent des postes administratifs sont souvent assis. Ils font donc peu de pas s'ils n’y prêtent pas consciemment attention. S'en soucier permet de bouger plus ou de compenser en venant travailler à vélo. Depuis l’action, certains continuent à effectuer leurs pas. »

Étant donné que l'entreprise fonctionne avec un système de travail en équipe, il était plus difficile, par exemple, d’aller marcher ensemble ou de persuader tout le monde. Pourtant, ce sont de petites choses qui ont aidé à atteindre l'objectif. Se lever régulièrement, prendre les escaliers et se rendre au travail à vélo. Le secret pour bouger plus ? Chaque pas compte.

 

L'importance d'une bonne ergonomie au bureau

En marge des actions organisées sur le thème de bouger plus, Biostoom se concentre également sur l'amélioration de l'ergonomie au bureau. Les employés ont par exemple le choix entre deux chaises de bureau ergonomiques différentes : 

  • Des chaises sans dossier dotées d’un système de suspension qui sollicite davantage les muscles.
  • Des chaises avec appui entièrement adaptables à votre corps.

Les collaborateurs peuvent en outre intégralement ajuster les écrans d'ordinateur de manière à pouvoir le regarder plus confortablement. Une table surélevée est également installée dans la salle de réunion. « Cela nous permet de nous tenir debout quelques instants lors des réunions et de varier les positions », déclare Ellen Rau.

À l'instar de Biostoom, vous souhaitez, vous aussi, créer un environnement de travail confortable ? Téléchargez notre brochure gratuite, qui contient de nombreux conseils pour rendre le travail sur écran plus agréable.

 

Téléchargez nos astuces pour bouger plus au bureau

Ça me motive  
Par Laurence Vanparys
31 janvier 2019