Share
Mon métier de expert-comptable/conseiller fiscal

Lire plus tard ?

Votre client démarre une société de transport ? Dans ce cas, n’oubliez pas la licence de transport

Si votre client démarre une société de transport, il doit demander une licence de transport. Dans cet article de blog, vous trouverez de plus amples informations concernant les formalités et conditions liées à cette licence de transport nationale.

la licence de transport

Licence de transport : dans quels cas est-elle obligatoire  ?

Lorsqu’une personne effectue le transport rémunéré de marchandises pour un client ou pour un donneur d’ordre dans son propre véhicule automoteur, ou dans un véhicule en location ou en leasing, il doit disposer d’une licence de transport nationale.

Important : cette licence de transport nationale s’applique au transport pour le compte de tiers, effectué exclusivement sur le territoire belge au moyen de véhicules automoteurs inscrits en Belgique. Cela signifie, par exemple, que les entreprises de déménagement doivent également disposer d’une licence de transport.

 

Une entreprise de livraison express doit-elle également disposer d’une licence  ?

En principe, ce type d’entreprise doit posséder une licence de transport, sauf si la charge utile de son véhicule ou de sa remorque est inférieure à 500 kg. La charge utile désigne le poids maximal (chargement et conducteur) que le véhicule est autorisé à transporter.

Qui n’a pas besoin de licence de transport ?

Exceptionnellement, certaines entreprises n’ont pas besoin de licence de transport. Il s’agit des entreprises qui :

  • transportent des marchandises hors de la voie publique ;
  • transportent des bagages au moyen d’un véhicule réservé au transport de personnes ou d’une remorque couplée à ce véhicule ;
  • transportent des véhicules endommagés ou en panne, comme les services de dépannage ;
  • en hiver, épandent du sel sur la voie publique ;
  • distribuent des prospectus et des journaux ;
  • transportent de l’argent ou des objets de valeur au moyen de véhicules spécialement conçus à cet effet ;
  • organisent des transports funéraires ;
  • transportent des médicaments, des appareils et des équipements médicaux, ainsi que tous les articles nécessaires aux secours d’urgence en cas de catastrophes naturelles.

Demande de licence de transport : déroulement de la procédure

Votre client démarre sa société de transport et a donc besoin d’une licence de transport. Pour ce faire, il doit introduire un dossier auprès du SPF Mobilité afin de démontrer qu’il respecte toutes les conditions d’établissement, d’honorabilité, de capacité professionnelle et de capacité financière.

Établissement

La société doit être établie en Belgique. Le conducteur doit se charger de la direction et de la gestion administratives de l’activité de transport depuis ce siège. Il doit également y conserver tous ses documents administratifs.

Honorabilité

Si des activités de transport vous sont confiées, il vous incombe de démontrer que vous n’avez encouru aucune condamnation sérieuse ni répétée. À cet effet, vous êtes tenu de pouvoir présenter un extrait du casier judiciaire.

De même, les personnes chargées de la gestion journalière ainsi que l’entreprise doivent démontrer qu’elles n’ont pas encouru de condamnations ni d’interdiction professionnelle, et qu’elles n’ont commis aucune infraction à l’encontre de la loi sur les transports. Elles sont également tenues de présenter un extrait du casier judiciaire, ainsi qu’un extrait de registre électronique des entreprises de transport par la route. Si vous confiez la demande à Liantis guichet d’entreprise, vous devez toujours nous procurer les extraits originaux.

Capacité professionnelle

Pour pouvoir demander la licence de transport, une personne physique au moins doit diriger effectivement et en permanence l’activité de transport de l’entreprise. Ce gestionnaire de transport doit dès lors présenter le « certificat de capacité professionnelle valable pour le transport national et international » lors de la demande de licence.

La caution peut être réglée par l’intermédiaire de votre établissement de crédit ou de votre compagnie d’assurances. Éventuellement, le candidat-transporteur peut également déposer la somme en espèces auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ainsi que les formulaires adéquats sur le site du SPF Finances.

Capacité financière 

Votre client doit prouver qu’il dispose d’un cautionnement solidaire de 9 000 euros pour son premier véhicule. Ce cautionnement se majore de 5 000 euros pour chaque véhicule supplémentaire. Vous trouverez de plus amples informations à propos de ce cautionnement ainsi que les formulaires requis sur le site du SPF Finances.

Si le candidat transporteur ou gérant de l’entreprise ne sont pas en mesure de soumettre eux-mêmes le certificat de capacité professionnelle, ils peuvent toujours désigner un gestionnaire de transport au moyen d’un mandat.

Demander des licences en toute simplicité via le Guichet d’entreprises en ligne

Demandez la licence de transport
Veronique Delhaye
Par Veronique Delhaye
26 juin 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.