Share
Santé

Lire plus tard ?

Blessures graves : les premiers secours augmentent les chances de survie de vos collègues

Si le risque d’accident de travail est très variable en fonction des secteurs, il n’est jamais totalement exclu. Des vies peuvent être sauvées en agissant rapidement et correctement jusqu’à l’arrivée des services de secours. Blessures graves les premier secours

Pour soigner une blessure légère – coupure, saignement de nez, hyperventilation… – il n’est pas du tout nécessaire de faire appel à des professionnels. Vous trouverez suffisamment de matériel pour soigner vos collègues dans la boîte de premiers secours. Dans ce blog, nous vous expliquons la marche à suivre pour six blessures légères courantes.  

Les blessures graves sont évidemment un tout autre cas de figure. Il s’agit d’appeler les services de secours ou un médecin le plus vite possible. Les premiers secours que vous apportez durant les précieuses minutes précédant leur arrivée auront un grand impact sur les chances de survie de la victime.

Conseil: Il suffit parfois d'une signalisation claire pour éviter les accidents

Que faire en cas d’hémorragie grave ?

Une perte de sang importante peut entraîner un état de choc ou une perte de connaissance. Elle peut même être mortelle si la victime perd trop de sang. Demandez à quelqu’un d’appeler les services de secours le plus vite possible pendant que vous apportez les premiers secours :

  • allongez la victime sur le sol ;
  • appliquez une pression directe sur la plaie (par ex. avec un bandage compressif) ;
  • surélevez le membre blessé (par ex. en plaçant la jambe sur un coussin ou autre).
En cas de coupure légère, vous trouverez tout le matériel nécessaire dans la boîte de premiers secours.

 

Comment traiter une brûlure grave ?

Les brûlures causées par de l’eau bouillante ou un autre liquide chaud sont les accidents les plus fréquents au bureau. Elles sont terriblement douloureuses et requièrent un traitement immédiat. Qu’il s’agisse d’une brûlure légère ou grave, maintenez la peau brûlée 15 à 20 minutes sous l’eau courante. Si la peau est endommagée ou présente des cloques, couvrez la blessure avec un bandage stérile et faites appel tout de suite à une aide professionnelle.

 

Quid en cas d’entorse, de luxation ou de fracture ?

En cas d’entorse, tout mouvement du membre blessé est difficile et très douloureux. La zone peut être enflée et un bleu peut éventuellement apparaître. Surélevez le membre concerné et faites-le refroidir 15 minutes, par exemple avec une compresse froide. Ensuite, le meilleur remède consiste à laisser le membre au repos et à le faire bouger le moins possible.

Lorsqu’un membre est luxé, il se trouve généralement dans une position anormale. Il est également enflé et très douloureux. Soutenez le membre luxé à l’aide d’un coussin ou de couvertures enroulées, et laissez votre collègue se reposer. N’essayez en aucun cas de remettre vous-même le membre dans la bonne position, mais prenez contact le plus vite possible avec un médecin.

Si la victime ne peut pas plier ou bouger un membre, il y a de fortes chances qu’il soit cassé. Parfois, le membre se trouve dans une position anormale ou fait un bruit grinçant lorsqu’il bouge. Une fracture est extrêmement douloureuse, provoque un gonflement de la zone et s’accompagne parfois d’un saignement. Appelez le plus vite possible un médecin ou les services de secours. En attendant, soutenez le membre avec un coussin.

 

Que faire en cas de commotion cérébrale ?

Une commotion cérébrale peut être de légère à grave et peut avoir de sérieuses conséquences. Une commotion cérébrale grave peut en effet entraîner des lésions cérébrales ou même une hémorragie cérébrale. Quelques symptômes :

  • photophobie (hypersensibilité à la lumière) ;
  • maux de tête ;
  • nausées et vomissements ;
  • vertiges ;
  • éventuellement perte de connaissance et/ou de mémoire.

Appelez le plus vite possible un médecin ou les services de secours. En attendant l’arrivée d’une aide professionnelle, amenez votre collègue dans une pièce sombre. Détendez ses vêtements serrés et contrôlez régulièrement sa respiration et son rythme cardiaque.

 

Agir de manière énergique et correcte

Si un accident se produit au travail ou si un collègue fait un malaise, la présence d’une personne capable de lui donner les premiers secours est toujours souhaitable. En situation de stress, il est encore plus difficile de garder son calme. De bonnes connaissances en premiers secours sont donc indispensables pour pouvoir intervenir de manière énergique et correcte. En cas de blessure grave, cela peut même être une question de vie ou de mort.

Quel est votre niveau de connaissances en matière de premiers secours ?

Mettez-vous à l’épreuve en répondant à notre quiz
Hye-Sook Vijls
Par Hye-Sook Vijls
18 septembre 2019

Lire plus tard ?

Cet article vous intéresse, mais vous n’avez pas le temps de le lire maintenant ?
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous, et nous vous enverrons un lien pratique qui vous permettra de le retrouver rapidement.
Nous vous envoyons uniquement le lien, pas de spam.